Selon Kevin Garnett ces 3 joueurs devaient révolutionner la NBA

Selon Kevin Garnett ces 3 joueurs devaient révolutionner la NBA

Quand Kevin Garnett annonce qu'un joueur va marquer l'histoire ou devenir MVP, c'est malheureusement une malédiction pour le joueur en question...

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les grands joueurs ne font pas forcément les grands analystes. Kevin Garnett en est la preuve vivante. On ne parle pas tellement de sa capacité à décrypter des situations de jeu ou même à commenter un match. Ça, on n'en sait rien. En revanche, "KG" a quand même sacrément du mal à jauger du potentiel d'un joueur. Ou alors il se mouille un peu trop sur des joueurs qu'il apprécie. On a retrouvé trois prises de position de Kevin Garnett sur des basketteurs qu'il a soit eu comme coéquipiers, soit avec lesquels il s'est un peu entraîné. Attention, ça pique.

Sur Jeff Green, son ancien partenaire aux Boston Celtics, en 2013 pour Comcast SportsNet :

"J'ai toujours dit que Jeff Green allait devenir l'un des meilleurs joueurs de l'histoire du basket. Quand tu le vois jouer, tu vois les fulgurances."

Jeff Green n'est pas un joueur ridicule, loin de là. Mais "l'un des meilleurs de tous les temps" ?! Depuis la déclaration de Kevin Garnett, Jeff Green a changé 7 fois d'équipe sans jamais vraiment être un titulaire indiscutable. A 33 ans, il porte aujourd'hui le maillot des Houston Rockets.

Sur Thon Maker, avec lequel il a fait des workouts du côté de Milwaukee, en 2017 :

"Thon Maker me fait beaucoup penser à moi. Il adore le jeu. Il est jeune et c'est un athlète exubérant qui a beaucoup d'atouts à sa disposition. Thon a du toucher, de l'agilité, un très bon footwork et un bon tir extérieur. Comme on a dit, il a une bonne ossature. Il sera MVP de la ligue un jour, notez bien ce que je dis."

On a bien noté. Thon Maker a été tradé aux Detroit Pistons après trois premières saisons insipides chez les Bucks. Il a participé à quatre matches de playoffs la saison dernière avec les Pistons. Il n'a clairement pas encore atteint son potentiel maximum, mais on a du mal à l'imaginer comme un MVP...

Sur Andrew Wiggins, qu'il a brièvement eu comme coéquipier chez les Minnesota Timberwolves, sur la radio Sirius XM en 2017.

"Il a le talent pour devenir le MVP de cette ligue. Sam Mitchell et moi, on croit en lui tous les ans. C'est sa troisième saison, mais le monde n'a pas encore vu tout ce qu'il a en lui. C'est un super gamin et c'est mon gars."

Là aussi, Andrew Wiggins n'est pas du tout un joueur catastrophique, loin de là. Mais on parle d'un n°1 de Draft à qui on prédisait le plus beau des avenirs et qui n'a jamais vraiment réussi à s'approcher du niveau All-Star. Le voilà désormais à Golden State, où il aura quand même beaucoup de mal à être "le MVP de cette ligue", comme lui a prédit Kevin Garnett, alors qu'il va évoluer avec Stephen Curry la saison prochaine chez les Warriors.

Méfiance donc pour tous ceux qui auront droit aux louanges de Kevin Garnett dans les prochaines années !

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest