LeBron James-Udonis Haslem : l’image forte

Au coup de sifflet final du game 6, LeBron James et Udonis Haslem sont tombés dans les bras l'un de l'autre. Un moment fort de ces Finales.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
LeBron James-Udonis Haslem : l’image forte

Il y a parfois des images qui se passent de commentaires. Des petits condensés d'émotion et d'histoire. L'accolade entre LeBron James et Udonis Haslem était dans cette veine-là, dimanche, juste après la victoire des Los Angeles Lakers dans le game 6 des Finales NBA 2020 contre le Miami Heat.

 

View this post on Instagram

 

LeBron and UD. Year 17. Respect. 🙏

A post shared by House of Highlights (@houseofhighlights) on

Comment le Big 3 du Heat s'est sacrifié pour Udonis Haslem… et des bagues

Il existe un respect indéfectible entre ces deux-là. "Udo" a joué un rôle important dans la prise de confiance de LeBron lorsqu'après un échec initial avec le Heat en 2011, il a dû se défaire de l'étiquette de loser surdoué.

Haslem n'est quasiment plus un joueur de basket. Il a disputé quatre bouts de matches depuis novembre 2019. Mais LeBron James et tous ceux qui ont côtoyé l'éphémère joueur de Chalon-sur-Saône le savent : si le Heat a gagné en 2006, 2012 et 2013, puis a réussi un parcours incroyable jusqu'en Finales cette saison, il n'y est pas pour rien. Taulier du vestiaire, guerrier jusqu'au bout des ongles, Udonis Haslem est un assistant coach de luxe pour Erik Spoelstra depuis pas loin de 10 ans.

Udo Haslem furieux contre les springbreakers idiots de Miami

Recroiser le chemin de LeBron James alors que celui-ci vole dans des sphères bien différentes des siennes aujourd'hui est un magnifique symbole pour ce qui a possiblement été sa dernière campagne de playoffs. Haslem aura tout de même réussi à marquer les esprits sans poser un pied sur le terrain en dehors d'une apparition contre les Pacers à la mi-août. Ses speeches enflammés pour réveiller ses camarades en soutien d'Erik Spoelstra ont souvent fait mouche. Il paraît évident que même s'il raccroche dans les semaines qui viennent, à l'âge plus que respectable de 40 ans, Udonis Haslem restera dans l'encadrement du Heat d'une manière ou d'une autre.

On ne l'imagine dans tous les cas pas ailleurs qu'en Floride, dans "sa" ville de Miami, sur laquelle il avait écrit un superbe texte au moment où les springbreakers de tout le pays débarquaient du côté de South Beach en faisant fi de la situation sanitaire.

S'il veut être consultant à la télé, on ne sera pas contre non plus si c'est pour sortir des punchlines comme celle sur Michael Jordan et le fait qu'il se serait battu avec lui s'il avait été son coéquipier à l'époque.

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest