Stephen Curry a pris conscience de ses lacunes pendant la crise du Covid-19

Pendant cette crise sans précédent, Stephen Curry a pris le temps de faire le point sur sa place au sein des Warriors et ce qu'il n'avait pas réussi à créer : l'alchimie.

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Stephen Curry a pris conscience de ses lacunes pendant la crise du Covid-19

Après cinq finales de suite, pour trois titres, les Golden State Warriors ont vécu une bien drôle de saison jusqu'à cette interruption. D'abord parce qu'il a fallu reconstruire l'effectif autour des trois stars. Puis parce que ces stars en question n'ont pratiquement jamais été sur le terrain. Klay Thompson n'a pas disputé la moindre minute et Stephen Curry a seulement foulé les parquets à cinq reprises. Quant à Draymond Green, il a multiplié les allers-retours à l'infirmerie. Si bien qu'en dehors de D'Angelo Russell, puis d'Andrew Wiggins, cette équipe des Warriors sans aucune âme avait des allures de formation de G-League.

Dans cette année de transition, les Californiens n'ont presque rien montré, si ce n'est peut-être les performances du rookie Eric Paschall. 15 victoires en 65 matches, on ne s'attendait quand même pas à un tel désastre. Il va donc falloir faire table rase de tout ça pour mieux repartir en 2020-21. Premier objectif, retrouver cette alchimie qui a fait de GS l'une des plus belles équipes de l'histoire. Une entente sur, mais surtout en dehors du terrain. Un domaine qui demande de l'implication de la part du leader qu'est Stephen Curry, d'autant plus pendant cette période de confinement où garder le contact est primordial. Et pourtant, il admet ne pas avoir fait les efforts nécessaires.

"Pendant cette crise terrible, j'ai ouvert les yeux. J'ai vraiment compris à quel point les relations entre les joueurs sont importantes afin que l'on réussisse sur le terrain. Pour gagner, il ne suffit pas de rassembler des talents. Ce qui compte vraiment c'est l'alchimie.

En toute honnêteté, je n'ai pas fait le boulot pour créer cette alchimie au sein de l'équipe cette année. Je dois atteindre un bien meilleur niveau de leadership. Je travaille dessus."

Mais malgré tout, si la camaraderie est essentielle pour la continuité d'un groupe, aussi nouveau soit-il, le terrain l'est tout autant pour développer des affinités, des automatismes. Ce qui a franchement été compliqué en raison de nombreux facteurs dont cette crise du Covid-19.

"Nous sommes dans une situation unique. Il y a beaucoup de nouveaux. Toutes les nouvelles têtes tentent de faire connaissance entre elles. Cette fameuse année de transition pour tenter de revenir au top. Mais entre les blessures et tout le reste, plus cette suspension pour en remettre une couche, pour être honnête, c'était dur."

Avec l'arrivée de Wiggins plus ce haut choix de Draft (s'il n'est pas échangé) pour entourer les Splash Bro' et Green, l'avenir à court terme s'annonce tout de même plus radieux dans la Baie.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest