NBA : une reprise en décembre ou janvier, la question à un milliard

Pour la NBA, une reprise le 18 janvier, soit le jour du MLK day, ferait perdre à la ligue environ un milliard de dollars

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS
NBA : une reprise en décembre ou janvier, la question à un milliard

Le bras de fer entre la NBA et le syndicat va continuer au moins une semaine de plus. Alors que les négociations devaient aboutir ce vendredi, il faudra sept jours pour connaître le dénouement des pourparlers, soit le 6 novembre prochain. Les deux camps défendent leurs idées bec et ongles, et les options de chacun s'entendent.

On a la NBA qui entend bien limiter le casse au niveau de ses finances. La saison dernière a déjà fait perdre à la ligue 10% par rapport à 2019-20. Entre la crise chinoise du début d'exercice, le trou provoqué par l'absence de fans et l'instauration d'une bulle, c'est près de 1,6 milliard qui ont été lâché dans l'affaire. Heureusement, le fait d'avoir terminé la saison a permis de toucher les droits TV.

Elle doit se préparer à jouer 2020-21 sans public. Sachant que la billetterie compte pour 40% de ses revenus, on peut comprendre qu'elle veuille faire le plus de matchs possible. Histoire de toucher le maximum de droits TV. C'est pour ça que la date du 22 décembre est visée, mais pas que.

Deux dates et une opposition des deux camps

Le but est également de ne pas empiéter sur les JO. Il y a aussi la question du calendrier. La NBA veut retrouver son schéma initial et ne pas être en concurrence avec les autres sports US. On a vu, lors des derniers playoffs, que les audiences n'étaient pas forcément au rendez-vous lorsque tout le monde joue en même temps.

Et puis, il y a les joueurs. Une reprise le 22 décembre signifierait donc un training camp le 1er. Soit un mois et demi après les Finals. Trop peu, surtout pour les principaux acteurs qui souhaitent, eux, reprendre le 18 janvier. Il faut également noter qu'il y a des divergences au sein même des joueurs. Ceux qui sont restés à quai depuis le 11 mars ne sont pas contre la date du 22 décembre.

En terme de chiffres, cet écart de "seulement" quatre semaines aurait un coût. On parlait de 500M. Sauf qu'ESPN avance que ce serait en réalité un milliard de dollars de perdu. Il reste désormais une semaine, au moins, pour connaître le fin mot de cette histoire.

Une saison à 50 matches pour ne pas empiéter sur les JO ?

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest