Quand Vince Carter écrasait ses coéquipiers et rentrait jouer du saxo

Quand ses coéquipiers à UNC bossaient dur l'été, Vince Carter glandait... et les dominait quand même outrageusement.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / G.O.D.
Quand Vince Carter écrasait ses coéquipiers et rentrait jouer du saxo

Vince Carter ne joue plus en NBA et ça a forcément provoqué un peu de nostalgie pour ceux qui ont grandi avec ses exploits. The Athletic a sorti en fin d'année dernière une oral history sur les exploits de "Vinsanity" à la fac de North Carolina. On vous recommande vivement la lecture de ces anecdotes. L'une d'entre elles nous a quand même bien amusé et montre bien à quel point Vince Carter était au-dessus du lot, déjà, lorsqu'il portait le maillot des Tar Heels.

La petite histoire est racontée par Makhtar N'Diaye, le premier Sénégalais à avoir joué en NBA par la suite.

"Pendant l'été, à North Carolina, on passait notre temps à la salle. On se tuait avec des workouts de pré-saison. Tout un tas de trucs. Toute l'équipe venait, sauf Vince.

Impossible de le trouver à chaque fois. Devinez où il était. Soit dans sa chambre en train de jouer du saxophone, soit sur le parcours de golf. Quand on commençait à en avoir marre de lui et que les autres jours se mettaient à arrêter de lui parler à cause de ça, il se décidait à venir faire des petits matches avec nous.

Là, il détruisait tout et tout le monde. Il nous dominait. Il marquait 40 points et il retournait dans sa chambre. [...] Putain, ce mec faisait du Michael Jordan".

Vince Carter n'a pas eu le même succès que MJ, à North Carolina ou même en NBA, mais son impact culturel, grâce à des histoires comme celle-ci, sera durable et on parlera pendant longtemps des exploits de "Half Man, Half Amazing".

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest