107 CHA
122 ATL
110 MIA
105 CHI
110 PHI
104 TOR
119 WAS
135 LAC
106 DAL
110 SAC
96 POR
108 OKC
142 LAL
125 MIN

Les belles surprises du premier mois NBA

Antoine PimmelPar Antoine PimmelPublié

Quasiment un mois de compétition en NBA et l’heure de faire un bilan des joueurs ou équipes qui nous ont étonnés jusqu’à présent.

Le renouveau de Dwight Howard

Que les Los Angeles Lakers soient premiers à l’Ouest, ce n’est pas ce qui nous surprend le plus après presque quatre semaines de reprise. Même si ce bon départ (11-2) est une excellente performance collective suite au remaniement quasi-complet de l’effectif, et du staff, pendant l’intersaison. Les joueurs de Frank Vogel ont très vite trouvé leurs marques. Mais ce qui nous étonne le plus, c’est l’impact que peut avoir Dwight Howard sur les résultats de son équipe. Déjà, c’est rafraîchissant de constater qu’il a enfin accepté un rôle réduit en faisant constamment preuve d’un état d’esprit positif, en tout cas sur ce premier mois. D12 n’est plus un All-Star mais il est un homme mature.

Et au final, il apporte bien plus dans la peau d’un joueur de devoir en sortie de banc que lors de ses passages récents dans le cinq des Charlotte Hornets ou des Washington Wizards. Howard a le quatrième meilleur différentiel de l’équipe (6,2 points) derrière les cadres LeBron James, Danny Green et Anthony Davis. Son influence sur le jeu dépend en partie des matchups mais le pivot massif, « fit », se donne à fond à chaque fois qu’il foule le parquet et c’est que du bonus pour les Angelenos.

Luka Doncic et Trae Young, déjà des superstars

Un an après le transfert qui a fait couler beaucoup d’encre, les Atlanta Hawks et les Dallas Mavericks suivent des trajectoires similaires. Le soir de la draft 2018, la franchise texane avait réussi à récupérer Luka Doncic en refourguant le cinquième choix, Trae Young, et un futur choix de draft. Depuis, les deux jeunes joueurs sont déjà devenus les patrons de leur équipe respective. Young est par exemple à 27 points et 9 passes de moyenne. Doncic est carrément sur du 28-10-9 avec quelques performances époustouflantes. Cela fait deux ans qu’il est en NBA et c’est probablement déjà l’un des quinze meilleurs joueurs du monde. Ahurissant. Et dans le sillage de leurs deux jeunes prodiges, Hawks et Mavericks peuvent rêver d’un avenir proche très brillant.

Lire la suite