NBA 2K16, « plus qu’un jeu ! »

Attendu pour le 29 septembre prochain, NBA 2K16 fait déjà saliver des millions de gamers dans le monde entier. Basketsession a eu la chance de découvrir le jeu en exclusivité et vous présente ce qui pourrait bien être la référence ultime de la simulation de sport.

Frédéric YangPar Frédéric Yang  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
NBA 2K16, « plus qu’un jeu ! »
« NBA 2K16 est sans aucun doute la meilleure simulation de sport jusque-là ». Présent à Paris pour présenter en avant-première NBA 2K16, Rob Jones, le senior producer chez Visual Concepts (le producteur de la série NBA 2K), a d’emblée donné le ton. Il faut dire qu’après avoir testé le jeu pendant plus d’une heure, on voit mal qui pourrait le contredire. Si les précédents opus étaient déjà considérés comme des modèles de la simulation de sport, cet NBA 2K16 dépasse toutes les limites et les espérances. Il révolutionne le genre.

Le souci du détail poussé à son paroxysme 

Pour faire simple, TOUS les aspects du jeu ont été améliorés. Commençons par l’intelligence artificielle qui demeure tout bonnement bluffante. Chaque joueur sera désormais identifiable à sa manière de bouger, de dribbler, de passer, de défendre (ou non). Le système de drive a été repensé pour offrir encore plus de réalisme comme le pick and roll qui ne sera plus exécuté mécaniquement par les protagonistes. Par exemple, certains intérieurs n’hésiteront pas à sortir vers le porteur de balle après l’écran tandis que d’autres fermeront l’accès au cercle pour l’inciter à tirer. Il sera également possible de faire du main à main avec les intérieurs en utilisant la touche rond sur PS4. Plus globalement, les interactions entre joueurs et le public sont encore plus réalistes que par le passé. La foule peut s’enflammer si vous réalisez un run en attaque et être démoralisée si vous vous faites écraser par l’adversaire au point de quitter l'enceinte avant la fin de la rencontre. Les joueurs sont aussi plus réactifs donc si vous ne respectez pas un système, vos coéquipiers ne resteront pas statiques, ils s’adapteront à la situation pour proposer des solutions.
[superquote pos="d"]"Tout est devenu plus réaliste" Rob Jones[/superquote]Rob Jones : « Les joueurs se déplacent désormais selon les mouvements de leurs coéquipiers. Les déplacements ne sont donc plus linéaires comme avant. Kyle Korver par exemple, utilisera des fausses pistes avant de sortir d’un écran. Tout est devenu plus réaliste comme la puissance des dunks ou les collisions entre les joueurs. On a vraiment fait attention à tous ces petits détails pour rendre notre jeu encore plus authentique ».
NBA 2K16 intègre également un nouveau système de passe avec trois touches différentes pour effectuer des passes directes, avec rebond ou lobées. https://www.youtube.com/watch?v=ZKcHuHmfMeE Parmi les innovations, on peut également citer la défense qui a eu le droit à un remaniement total. Les défenseurs sont dorénavant capables de s’adapter à votre style de jeu, vos habitudes et aux signatures moves des stars. Chaque joueur bénéficie donc sa propre façon de défendre et son positionnement va dépendre de son envergure. Il est aussi possible de définir l’attitude des joueurs à l’opposé du ballon ou d’assigner un joueur en individuel strict tout terrain sur la star adverse (comme Dellavedova sur Steph Curry lors des dernières finales NBA). Très efficace, l’IA permet aux joueurs de lire les situations de mismatch et peut envoyer automatiquement des aides dans ces cas-là. Plus globalement, les appuis des joueurs sont plus réalistes. Un bon défenseur effectuera plusieurs petits pas dynamiques pour mieux contenir l’attaquant. https://www.youtube.com/watch?v=dXILGpKrc-U Le jeu est également plus tactique que jamais. En playoffs, l’ordinateur s’ajustera aux scénarios des rencontres précédentes en cherchant constamment des solutions tactiques comme dans la réalité (ex : Andrew Bogut sur Tony Allen en défense ; small ball des Warriors contre les Cavs, etc.). De plus, chaque coach va proposer des systèmes offensifs et défensifs propres à sa philosophie de jeu et s'adaptera aux joueurs qu’il a à sa disposition.
« Si vous prenez les Celtics, leur jeu sera complètement différent lorsqu’Isaiah Thomas entrera sur le terrain. Sans lui, leur jeu sera plus huilé collectivement avec des systèmes incluant plusieurs joueurs. Par contre, quand Thomas foulera le parquet, les systèmes seront davantage destinés pour lui et vous pourrez véritablement remarquer cette différence de style. Même chose si vous affrontez les Knicks qui vous proposeront une attaque en triangle », nous a expliqué Rob Jones.
https://www.youtube.com/watch?v=pksTObJdhKU

Quand Spike Lee dynamise le mode "My Career"

Autre révolution, la scénarisation du mode My Career. Chaque étape de la vie de votre joueur sera maintenant rythmée par des séquences cinématographiques dignes d’un film.
[superquote pos="d"]"Spike Lee s’est complètement investi" Jones[/superquote]« Avec le mode My Career repensé par Spike Lee, on a voulu créer un nouveau monde où tous les protagonistes seront impliqués dans l’histoire. Vos coéquipiers, vos amis, votre agent, votre famille auront désormais une influence dans votre carrière. On a voulu retranscrire l’expérience globale d’un joueur qui intègre la NBA, que ce soit sur ou en dehors des parquets. Spike Lee ne s’est donc pas contenté d’apporter des idées ici et là, il s’est complètement investi en mettant en scène les cinématiques du jeu comme s’il s’agissait d’un vrai film avec une grande richesse au niveau des cadrages, des variétés de plans et des dialogues », a détaillé Rob Jones.
D’ailleurs, certaines scènes du jeu vous rappelleront étrangement des passages du mythique « He Got Game ». Le nouveau slogan du jeu « Be the Story » fait donc complètement référence à cette immersion totale dans le quotidien d’un joueur NBA qu’il soit journeyman, all star ou futur Hall of famer. https://www.youtube.com/watch?v=_gTSmUB3_mI

Les autres nouveautés de NBA 2K16

Parmi les nouveautés du jeu, l’ajout du nouveau mode en ligne Pro-Am qui vous permettra de joindre ou de créer une équipe de A à Z. Vous aurez, entre autres, la possibilité de créer un logo, un maillot et de personnaliser entièrement votre la salle. Une fois votre équipe constituée, invitez vos amis pour former votre crew et affrontez des équipes du monde entier en 3-contre-3, 4-contre-4 ou 5-contre-5 sans temps d’attente et dans des arènes pouvant accueillir 40 joueurs simultanément. https://www.youtube.com/watch?v=GF2p-GNWQE4 Le mode My GM a subi aussi un lifting avec des négociations beaucoup plus réalistes que par le passé et la possibilité d’effectuer des trades incluant trois équipes. Il sera également possible de délocaliser sa franchise et scouter les futurs rookies dans le 2K Hoop Summit. La Draft a également été améliorée pour coller davantage à la réalité et vous aurez enfin la possibilité de participer aux Summer Leagues. Pour les fans du FIFA Ultimate Team, le mode MyTeam de NBA 2K a été reconduit avec des innovations majeures. Outre, la possibilité de créer entièrement son équipe (comme dans le mode Pro-AM), on note l’apparition de nouveaux modes :
  • The Gauntlet : Il s’agit d’une série de matches en 3-contre-3 disputés en 21 points sur le toit d’un immeuble. Vous devrez choisir 10 de vos joueurs préférés mais vous ne pourrez n’en utiliser qu’un par match et qu’une seule fois, l’IA se chargeant de choisir les deux autres joueurs parmi vos cartes restantes. Plus vous gagnerez des matches, plus vos empocherez des cartes.
  • Domination : Très populaire dans les versions précédentes, le mode Domination vous permettra d’enchaîner les matches et même d’affronter les nouvelles équipes de légende du jeu comme les Timberwolves de 2004 ou les Celtics de 2008 pour gagner un maximum de points MT.
  • Trials : Les Trials sont des petits défis à accomplir durant vos matches de Road to the Playoffs ou Domination. Ils peuvent être faciles comme inscrire quatre jump shots ou plus alambiqués comme réaliser un triple double. Les Trials accomplis vous rapporteront plus de points MT.
Autre nouveauté, l’ajout de 11 équipes de NCAA. Parmi elles, vous retrouvez Arizona, Arizona State, Georgetown, Kansas, Louisville, Michigan, Texas, UCLA, UConn, Villanova ou encore Wisconsin. On regrettera l’absence de North Carolina, Duke ou encore Kentucky dans cette liste. Les équipes de légende sont également de retour avec l’apparition de 12 nouvelles équipes dont les Blazers de 2000, les Pistons de 2004, le Heat de 2006 et 2013 ou encore les Suns de 2005.

J-15 avant la sortie de NBA 2K16

Pour finir, Visual Concepts a fait appel à trois DJs de renom (DJ Premier, DJ Mustard et DJ Khaled) pour concocter une bande son unique.
[superquote pos="d"]"La bande son fait partie de l’identité de 2K" Jones[/superquote]« La bande son fait partie de l’identité de 2K mais également de la culture de la NBA. Les joueurs sont des grands fans de musique donc a voulu retranscrire ce qu’ils ont l’habitude d’écouter dans leur casque avant les matches à travers le jeu. Ça fait partie de la culture du joueur NBA », a justifié Rob Jones.
Avec autant de nouveautés, NBA 2K16 frappe un énorme coup dans le secteur de la simulation de sport. Du gameplay à la richesse du scénario du mode My Career en passant par la variété des modes de jeu mais également par la finesse des détails (on aurait pu aussi mentionner la possibilité de personnaliser ses tatouages et le réalisme des rebonds de la balle sur l’arceau), cette édition est clairement la plus étoffée de toute la série. Si nous n’avons pas eu la chance de tester tous les modes de jeu cités, la première prise en main du jeu nous a entièrement convaincu malgré quelques difficultés pour maîtriser toutes les nouvelles fonctionnalités. Il faudra désormais attendre le 29 septembre pour nous faire un avis définitif du jeu. Le temps n’a jamais semblé aussi long…
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest