Nerlens Noel futur numéro 1 de la draft malgré tout ?

Selon le classement de Chad Ford d'ESPN, Nerlens Noel malgré sa blessure au genou fait à nouveau figure de favori pour être numéro 1 de la draft en juin prochain.

Mickael LaviollePar Mickael Laviolle  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Nerlens Noel futur numéro 1 de la draft malgré tout ?
On dit très souvent que les absents ont toujours tort. Mais au sujet du cas Nerlens Noel, son absence pourrait lui être bénéfique. C'est en tout cas l'avis de Chad Ford d'ESPN, qui dans son classement des 30 prospects pour la prochaine draft replace l'intérieur de Kentucky à la première place. Selon le journaliste d'ESPN, il pourrait profiter des éliminations précoces et des performances moyennes jusque-là de ses concurrents direct à la March Madness. Explications :
« Noel a été en tête de notre top 100 depuis le premier classement le 29 juin jusqu'à sa rupture des croisés en février. Depuis nous avons été réticents de le laisser à la première place en attendant que les médecins NBA aient une chance de jeter un œil sur ses IRM. Mais la vérité, c'est que Noël pourrait être le grand vainqueur de la draft par rapport au tournoi NCAA, pour l'instant », explique-t-il.   « Alors que la plupart des prospects ont trébuché, de nombreux scouts NBA et GM se rappellent de la production en constante progression de Noel et se disent que si chaque joueur de cette draft constituera un risque à prendre, pourquoi ne pas parier sur un intérieur ultra-athlétique en espérant que son genou et son jeu offensif s’amélioreront tous les deux ?   Alors que c'est difficile de décrire Noel comme un numéro 1 de la draft unanime, après un week-end de discussion avec les décisionnaires de la NBA, il semblerait que la plupart d'entre eux iraient dans cette direction. C'est évident, les docteurs pourraient les faire changer d'avis, mais en imaginant que l'opération s'est bien passée et que son genou se remette bien, les chances de Noël d'être numéro 1 ont considérablement augmenté ces dernières semaines. »
Bien sûr, ce classement n'a rien de définitif et ne représente qu'une tendance au jour d'aujourd'hui. Il est susceptible de bouger dans les semaines à venir selon les performances des prospects encore engagé dans la March Madness, même si Chad Ford rappelle bien que les scouts ne se basent pas seulement sur deux ou trois matches joués en phase finale mais sur la totalité de la saison. C'est pour cette raison notamment que Nerlens Noel a encore ses chances d'être numéro 1 de la draft en juin prochain. Comme quoi, les absents peuvent avoir raison parfois.
Afficher les commentaires (10)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest