Les Pelicans lâchent 86 millions de dollars pour deux joueurs

Antoine PimmelPar Antoine PimmelPublié

Les New Orleans Pelicans ont fait chauffer la carte bleue en embauchant Solomon Hill et E'Twaun Moore pour quatre saisons chacun.

Solomon HillAvec Anthony Davis, les New Orleans Pelicans disposent déjà d'une superstar NBA dans leurs rangs. Reste maintenant à trouver les pièces idéales pour entourer l'intérieur longiligne. La franchise a comblé une partie de ses besoins en draftant le scoreur Buddy Hield en sixième position en juin dernier. Le lifting de l'équipe s'est poursuivi hier soir. Les dirigeants ont effectué le gros du recrutement estival en signant E'Twaun Moore et Solomon Hill.

Hill, 25 ans, s'est illustré lors des derniers playoffs. Il postait un peu plus de 7 points par match en sortie de banc avec notamment un très correct 58% de réussite derrière l'arc. L'ancien joueur des Pacers manque encore de constance aux tirs. Il a une marge de progression intéressante mais il reste à déterminer s'il est plus efficace au poste d'ailier-fort dans un cinq "small ball" ou s'il progresse suffisamment aux shoots pour s'imposer à l'aile. Des interrogations qui n'ont pas découragé les New Orleans Pelicans. Les dirigeants lui ont offert 52 millions sur quatre ans. Le montant exact du deal pourrait être détaillé d'ici quelques jours. Il oscille pour l'instant entre 48 et 52 millions selon les sources.

52 millions pour Solomon Hill et 34 millions de plus pour Moore. Les Pels' ont donc claqué 86 plaques lors du premier jour du marché. Solide avec les Chicago Bulls l'an passé, E'Twaun Moore, 27 ans, a signé pour quatre ans en Louisiane. Sa défense et surtout son adresse extérieure (45% de réussite) font de lui un back-up idéal à la mène. Il était d'ailleurs convoité par plusieurs autres franchises.

Les new Orleans Pelicans auront dix joueurs sous contrats garantis une fois les signatures validées par la NBA. Ils disposeront encore de quelques millions de dollars pour boucler l'effectif.

Changements d'équipes, signatures, comebacks, ne manquez aucun des transferts NBA en cliquant ici.