Le pire transfert de l’Histoire des Knicks

Retour sur un échange peu connu dans les années 90 qui est la cause de tous les principaux problèmes des New York Knicks aujourd’hui.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Le pire transfert de l’Histoire des Knicks

New York est une terre de basket. Un territoire doré qui appartient aux Knicks, même s’ils doivent aujourd’hui faire face avec la concurrence des Nets, franchise implantée à Brooklyn qui a su attirer Kyrie Irving et Kevin Durant l’été dernier. La rivalité est réelle. Et elle est plus profonde qu’elle n’y parait. En réalité, cela fait déjà des années et des années que les deux organisations se chamaillent sur les parquets… même ceux de la justice.

En 1967, les New York Nets sont installés dans la grosse pomme avec le désir d’instaurer l’autre ligue, l’ABA. Cependant les Knicks font pression sur la ville et les Nets sont obligés de se délocaliser dans le New Jersey, tout en prenant le nom « Americans ». Mais les conditions sont déplorables dans la banlieue new-yorkaise et la franchise débarque finalement à Long Island un an après.

La querelle ne s’arrête pas là. En 76, les deux championnats majeurs US décident de fusionner. Les Nets doivent alors verser 4,8 millions de dollars aux Knicks pour rester à New York. Sans moyens, les dirigeants préfèrent offrir Julius Erving. Une proposition refusée. Décidément, le management des Knicks avait déjà du nez… Du coup, « Dr. J » est envoyé aux Sixers en l’échange de l’argent réclamé par le club de Manhattan.

Plus tard, les Nets ont voulu revenir dans le New Jersey mais ils ont encore été bloqués par les Knicks, toujours sous l’argument du territoire. Sauf que cette fois-ci, l’affaire a été portée devant le tribunal et ce sont les Bockers qui l’ont emporté.

On en vient en 1996. Et à ce fameux transfert. Pas celui d’un joueur. Mais plutôt un échange de bons procédés. James Dolan a pris le contrôle des Knicks. Mais pour valider l’achat de la franchise, il devait être accepté par tous les autres propriétaires NBA. Les Nets ont accepté à une seule condition. Que les Knicks cèdent le droit de s’installer à New York. Voilà comment le club est désormais à Brooklyn, en concurrence direct dans le plus grand marché du monde pour signer des superstars comme KD ou Irving. Pendant ce temps, les Knicks végètent avec le pire proprio du sport US. Le pire échange de tous les temps.

Via Reddit et Wikipédia

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest