125 MIL
130 PHI
110 DET
107 TOR
101 ORL
91 ATL
129 SAC
102 CHI
117 HOU
102 MIN
119 LAC
116 BKN

Les Knicks bientôt vendus ? Dolan dément

BasketSessionPar BasketSession Publié

Pour tordre le cou aux rumeurs de vente imminente des New York Knicks, James Dolan et le groupe MSG ont dû sortir de leur réserve.

Dans d'autres sports, un propriétaire aussi détesté et avec aussi peu de bons résultats depuis 20 ans que James Dolan aurait sans doute lâché l'affaire depuis longtemps. Mais l'héritier des New York Knicks n'a, en soi, aucune raison de le faire. Malgré les difficultés sportives, la franchise de Big Apple est encore la mieux cotée au classement Forbes. Le marketing et la vente de billets se portent toujours bien, grâce à l'attractivité de New York et de la marque Knicks. Néanmoins, Dolan a tout de même montré des signes de lassitude et d'exaspération ces derniers mois. Notamment sur le fait qu'il soit obligé d'être constamment accompagné d'un garde du corps pour éconduire les fans qui l'insultent à chacune de ses sorties.

Dans son podcast de la semaine, Bill Simmons de The Ringer affirmait avoir entendu de source sûre que Dolan cherchait à vendre les Knicks prochainement. Le timing semble bon, puisque la valeur spéculative de l'organisation est au plus haut, notamment au regard de ce qui peut se passer cet été en matière de recrutement. Une vente, à l'heure actuelle, pourrait rapporter 5 milliards de dollars au groupe MSG. En apprenant cette information, beaucoup de fans ont dû se frotter les mains. C'est malheureusement sans doute un peu trop tôt. James Dolan, via un porte-parole de MSG interrogé par ESPN, a démenti formellement toute intention de vendre ses parts.

"Il n'y a rien. Pas de discussions, pas de projet d'avoir des discussions. C'est une fausse information, à 100%", a communiqué le groupe.

Il conviendra quand même de suivre la chose de près dans les prochains mois. Surtout si une ou plusieurs stars décident de rejoindre les Knicks début juillet... Pour rappel, depuis l'arrivée de James Dolan à la tête des New York Knicks en 1999 pour succéder à son père, l'équipe a connu 7 présidents et 12 coaches différents, avec une participation aux Finales NBA la première année.