New York : Raymond Felton pense que les Knicks étaient trop vieux la saison passée

Exit les papys Camby, Kidd, Thomas et Wallace. Les Knicks ont rajeuni et ce n'est pas un mal pour Raymond Felton.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
New York : Raymond Felton pense que les Knicks étaient trop vieux la saison passée
Les New York Knicks n'ont pas tout perdu la saison dernière. L'équipe coachée par Mike Woodson est devenue la plus âgée à avoir jamais évolué en NBA, grâce à (ou à cause de...) la présence de Rasheed Wallace, Kurt Thomas, Marcus Camby et Jason Kidd. Une distinction sympa et a priori garante de sang froid et d'expérience lorsque les playoffs arrivent. Problème : le premier s'est rapidement blessé, les deux suivants ont fait de la figuration et le dernier n'était plus que l'ombre du génie qu'il avait été durant toute sa carrière. Camby tradé et les trois autres partis à la retraite, c'est un roster plus jeune qui foulera le parquet du Madison Square Garden cette saison. Une situation qui plait davantage à Raymond Felton, pour qui le grand âge des Knicks a clairement été un handicap au moment d'affronter les Pacers en demi-finale de Conférence.
"J'aime Kurt Thomas et Rasheed Wallace comme des frères, mais ces gars avaient quasiment 40 ans. A chacune de leurs blessures, nous avons souffert la saison dernière. Je ne leur en veux pas, ils ont eu d'incroyables carrières. J'aimerais pouvoir jouer aussi longtemps qu'eux. Mais le fait que nous soyons plus jeunes fait du bien. Nous avons toujours de la profondeur mais avec un banc plus jeune. Ce sera déterminant en playoffs", a-t-il expliqué dans des propos relayés par le New York Post.
Au passage, Raymond Felton, qui a perdu 7 kgs cet été, a reconnu qu'il avait particulièrement flashé sur le Rookie des Knicks Tim Hardaway Jr, fils de qui vous savez.
"Tim Hardaway a l'air vraiment super ! Il m'a énormément impressionné. Il va nous apporter sa jeunesse et beaucoup d'autres choses en sortie de banc à ce poste-clé".
Si les Knicks ont effectivment rajeuni leur groupe, il reste quelques joueurs d'expérience pour tenir un vestiaire où figure un énergumène comme JR Smith. Avec Metta World Peace (33 ans), Kenyon Martin (35 ans) ou Pablo Prigioni (36 ans), Mike Woodson peut s'appuyer sur des relais solides.
Afficher les commentaires (2)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest