Nicolas Batum : « Boris Diaw est un modèle pour nous tous »

BasketSessionPar BasketSession Publié

Sélectionné parmi les 14 joueurs qui défendront les couleur tricolores cet été, Nicolas Batum trépigne d'impatience à l'idée de retrouver l'équipe de France... et de faire à nouveau équipe avec Boris Diaw.

Au même titre que Rudy Gobert ou Evan Fournier, Nicolas Batum va effectuer son grand retour en équipe de France cet été. Alors que les hommes de Vincent Collet sont déjà assurés de participer à la deuxième phase de qualification pour la Coupe du Monde 2019, l'ailier des Hornets ne cache pas sa joie à l'idée de venir à prêter main forte à ses coéquipiers et de vivre une nouvelle campagne en bleu. Son objectif désormais : aider l'équipe à terminer le travail en profitant des deux derniers matches à jouer en Russie et en Bosnie-Herzégovine pour faire le plein de victoires en vue du prochain tour.

« Les matches qui arrivent sont très importants, parce que nous devons absolument gagner les deux prochains pour aborder le second tour en n’ayant que des victoires à notre bilan », a-t-il confié à FIBA.basketball.

« Avec le nouveau système de qualification, il est impératif de remporter autant de matches que possible au premier tour pour attaquer le second tour avec le meilleur classement possible. Au terme de la fenêtre de juin-juillet, l’objectif, c’est d’avoir six victoires et on peut le faire. »

Privés de ses joueurs NBA et d'Euroligue, les Bleus ont jusqu'à présent réalisé un parcours sans faute. Depuis les Etats-Unis, le Normand a suivi avec attention le parcours de ses coéquipiers et il se réjouit que le sélectionneur ait pu profiter de la nouvelle formule de qualifications pour élargir son réservoir. Un bon moyen selon lui de préparer l'avenir.

« C’est super de voir que nous sommes en tête de notre groupe et, plus important encore, que nous n’avons pas perdu un seul match jusqu’à maintenant. Les gars ont vraiment fait du très bon travail sur les deux premières fenêtres. Ils ont montré de quoi ils étaient capables. J'ai apprécié ce que j'ai vu. Beaucoup de joueurs n’avaient pas d’expérience internationale ou d’expérience avec l’équipe nationale avant le début des qualifications pour la Coupe du Monde et ils ont montré leur talent tout en aidant l’équipe à remporter des victoires. L’équipe nationale a désormais de nombreuses options. C’est super pour le futur. »

Nicolas Batum savoure également de pouvoir à nouveau faire équipe avec l'éternel Boris Diaw. A 36 ans et même s'il arrive au crépuscule de sa carrière, "Babac" fait toujours partie des tauliers et des valeurs sûres du Groupe France, en témoigne sa prestation XXL ponctuée par un game winner inscrit dans les ultimes secondes de la prolongation contre la Russie en février dernier.

« Boris est un modèle pour nous tous, un exemple de ce qu’est un compétiteur. Il est toujours partant pour jouer en équipe nationale et son impact est décisif tant sur qu’en-dehors du terrain. On a toujours besoin d’un gars comme lui dans une équipe. Il est un leader, un élément essentiel. Boris a tellement d’expérience, on l’a vu au cours de cette campagne sur les matches à l’extérieur. Son influence en défense et en attaque est capitale. »

Le programme de l'équipe de France :

Vendredi 29 juin : Bosnie Herzégovine - France (20h30)

Lundi 2 juillet : Russie - France (19h)