Nicolas Batum, c’est le comptoir du caviar

Nicolas Batum, c’est le comptoir du caviar

Auteur de 12 passes décisives cette nuit, Nicolas Batum est le principal playmaker des Charlotte Hornets depuis quelques matches. Et ça fait gagner !

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article
Nicolas Batum marque peu mais il passe beaucoup. 11 à 12 points par match, c’est peu pour un joueur signé à 120 millions. Mais émettre une telle conclusion reviendrait à complètement fermer les yeux sur l’impact de l’ailier tricolore, cadre important des Charlotte Hornets. Car s’il ne score pas des masses, c’est d’abord parce qu’il s’assure de mettre ses coéquipiers dans les meilleures dispositions possibles. Batum est une véritable machine à servir du caviar en ce moment. Il en a encore distribué 12 lors de la victoire des frelons contre les Chicago Bulls cette nuit. Son meilleur total à la passe cette saison. Et la franchise de Caroline du Nord ne s’arrête plus ! Les joueurs de Steve Clifford ont enchaîné cinq succès de suite et ils sont désormais revenus à égalité avec les Detroit Pistons à la neuvième place de la Conférence Est. L’écart avec le Miami Heat est encore assez conséquent (32 victoires pour les Floridiens contre 28 pour les Hornets) mais les playoffs sont à leur portée. A condition de continuer cette série.

Nicolas Batum, moteur de l'attaque des Hornets

Le Français a justement une vraie influence sur les bons résultats des siens. C’est lui qui crée le jeu d’une attaque enfin efficace et flamboyante. Avec 115 points inscrits sur 100 possessions, Charlotte est la sixième équipe la plus prolifique du championnat sur les cinq derniers matches. Une vraie évolution pour ce groupe qui ne marquait que 105 pts (toujours sur 100 possessions) depuis le début de la saison. Nicolas Batum en est l’un des moteurs avec ses 8,6 passes distribuées par rencontre sur la série de victoires.

« Notre connexion est géniale en ce moment », avouait l’intéressé. 

Dwight Howard en est le principal bénéficiaire. 15 des 48 paniers marqués par le pivot ont pour origine une passe de Batum. Personne ne lui a offert autant de caviars (6 pour Kemba Walker). Les deux commencent à développer une alchimie intéressante. Avec Walker, ils forment un trio productif qui porte les Hornets vers le haut. Avec donc Howard à la finition, Kemba en artificier et Nicolas Batum en créateur.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest