Nicolas Batum compare Malik Monk à C.J McCollum

Alexis RabutéPar Alexis Rabuté Publié

Nicolas Batum est impressionné par le rookie Malik Monk. Ce dernier lui rappelle C.J McCollum lors de son arrivée en NBA.

Après un été de repos sans campagne internationale, Nicolas Batum est revenu aux Charlotte Hornets. Il y a découvert de nouveaux coéquipiers bourrés de talent comme le rookie Malik Monk.

Lors des premiers entraînements, l’ailier français a alors pu voir les prémices du potentiel de l’ancien arrière de Kentucky. Ce dernier lui a déjà fait forte impression, le poussant même à le comparer à des joueurs de très haut niveau.

« De ce que j’ai vu lors des quatre derniers jours, oui il peut marquer. Il n’a peur de rien », confie Batum avec un sourire en coin. « Il a énormément confiance en son jeu et ça va être très bien pour nous. […] Il me rappelle le jeune C.J McCollum. C’est un peu le même type de joueur : un arrière qui peut vraiment scorer. »

Dans le même temps, « Batman » a également évoqué le cas de Dwight Howard. Principale recrue des Hornets durant l’intersaison, le pivot devrait donc avoir de grandes responsabilités dans l’équipe.

« Dwight va faire d’énormes différences pour nous des deux côtés du terrain. Il a vraiment travaillé, sa présence à l’intérieur est importante. En défense, on sait ce qu’il va apporter. Il protège la raquette, prend des rebonds. Je ne pense pas que j’arriverai à tourner à 7 rebonds par match, il les prend tous », déclare Batum. « J’apprends à le connaître un peu plus chaque jour. Kemba (Walker) et moi, nous organisons beaucoup d’attaques donc on se parle beaucoup à l’entraînement. […] Plus il sera près du panier, plus il pourra marquer ou attirer une prise à deux pour ressortir la balle sur un joueur libre. »

Certes, Howard reste toujours une inconnue. Mais si Superman se décide enfin à retrouver son niveau, les Hornets pourraient alors franchir un vrai cap cette saison.