[Sneakers] Le grand test de la KD 12

[Sneakers] Le grand test de la KD 12

Nous avons testé pendant plusieurs semaines la Nike KD12, la 12ème pro model réalisée par la marque au swooh pour Kevin Durant.

holy_pairPar holy_pair | Publié

Le temps file. Déjà le 12ème pro model de l’ailier filiforme Kevin Durant pour la marque au swoosh ! Air Max, zoom, flywire, Nike a expérimenté pas mal d’amortis et de matériaux au fil des années. Focus sur cette KD12, qui aura des fans.

CONFORT - KD12

 

Dès les premières minutes, on se sent à l’aise dans cette Nike KD12. Le chausson est accueillant, et recouvert d’une sorte de filet, le Quad axial flywire, présent sur toute la partie supérieure de la shoe. Elle est donc hyper légère. Très bon point pour les sensibles comme moi, la languette est ultra molletonnée, on croirait enfiler une veste de chasse en velours. Le pied est vraiment chouchouté pour cette 12ème sneaker de Kevin Durant. A part le laçage un peu basique (voire cheap pour une basket à 140 euros, come on), et qui ne remonte selon moi pas assez haut, rien à dire.

Après 2 mois de tests, en entraînements et en matches, la KD12 est la chaussure la plus confortable de 2019 pour moi. Le zoom fait son travail et est présent sous tout le pied. Après deux heures d’effort, de courses, de changements de direction et de jump, on en sort comme d’un chausson de Noël : pas d’ampoule, très peu de friction, c’est un bonheur de jouer avec.

STYLE

Aïe. C’est peut-être le seul point faible de cette KD12. Pierre Cardin, du haut de sa carrière a dit « Le talent et le goût ne suffisent pas, seul le style compte ». Pas faux. De loin elle a une gueule, elle se démarque. Mais une fois portée, elle fait très chunky, pataude. La languette se décale à chaque course, c’est un enfer.

En zoomant un peu, ça s’améliore, et comme je l’écris souvent, le diable est dans les détails. Comme cette petite étiquette à l’arrière du talon avec écrit « Kevin Wayne Durant », le nom complet de KD. Ou comme la signature de la star des Nets sur la languette. La marque de l’Oregon a même précisé sur la chaussure - peut-être inspirée par Virgil Abloh et son obsession à tout désigner sur ses produits - où se trouvait le matériau quad axial et à quoi il servait. Original.

Seul bon point pour moi : la semelle intermédiaire tachetée multicolore. Toujours Cainri.

TRACTION

 

Rien à dire, très bonne traction, parfois besoin de frotter un peu la semelle mais c’est tout.

La chaussure réagit bien aux changements de rythme et de direction, le « pattern » sous la semelle n’est pas herringbone, il ressemble plus à une empreinte digitale. Très bon point.

DURÉE DE VIE

 

La légèreté du quad axial flywire condamne la sneaker : impossible de durer... La semelle intermédiaire est souple mais tiendra bien une saison. Pas plus.

Après 2 mois, les contours de la cheville sont déjà élimés, c’est pourtant pas une partie soumise à des frottements, mauvais signe.

COLORWAYS

  • Blue Gaze, on croirait avoir des lagons aux pieds, un bleu apaisant. Frais.

Nike KD12 Blue Gaze - Kevin Durant

  • Dub nation, même si c’était pour célébrer un run de plus pour les Warriors au printemps dernier... Discrète, blanche bleue et jaune, elle se démarque. Élégante.

Nike Zoom KD12 Dub Nation - Warriors - Kevin Durant

  • Peach Jam, le coloris le plus fou : des pois, des fleurs ,des carreaux, du rose, du bleu, du jaune... Une espèce de sélection totalement random mais qui marche ! Dare it !

Nike Zoom KD12 Dub Nation - Warriors - Kevin Durant

BILAN DE LA NIKE KD12

C’est une des meilleures sneakers de cette année. C’est une bonne idée si votre paire achetée au début de la saison vous fait souffrir ! La nouvelle pépite des Grizzlies Ja Morant la porte régulièrement en rouge, ça veut dire beaucoup...

Points forts

  • Le confort. Offrez-ça à vos pieds, ils le méritent.
  • La traction, on est bien accrochés au parquet avec cette KD 12.

Points faibles

  • Le style. Millenials à la recherche d’un solid shoe game, orientez-vous plutôt vers des Kyrie Sponge Bob. Dédicace au boss du shoe game version CBP 11, Kylian, qui joue en Kyrie « Patrick » toutes rose.
  • Le prix. Je continue de croire que 145 euros pour la ligne KD, c’est trop. Les Kyrie et les PG sont moins chères...

NOTE FINALE DE LA NIKE KD12

 

 

Test réalisé par Holy_Pair, que vous pouvez suivre sur Instagram : @holy_pair

 

Nike KD12 - Nike Zoom KD12 - Blue Gaze Kevin Durant

Nike KD12 - Nike Zoom KD12 - Blue Gaze Kevin Durant

 

Retrouvez nos autres tests ici

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest