Encore un coup du Joker !

Encore un coup du Joker !

L’inévitable Nikola Jokic a fait chuter New York en inscrivant 11 de ses 25 points dans le quatrième quart temps hier soir.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié

Les Knicks pensaient repartir du Colorado avec un résultat probant. Il y avait la place. Guidé par un jeune Frank Ntilikina enfin tranchant (13 points, 4 rebonds, 4 passes), ils menaient encore d’un point à moins de quatre minutes du buzzer final. Puis Nikola Jokic a brisé leurs espoirs. Le pivot All-Stars des Denver Nuggets a d’abord planté un trois-points pour redonner l’avantage aux siens (100-102), forçant du même coup Mike Miller à prendre un temps mort.

Les consignes du coach new-yorkais n’ont rien changé. Le panier primé du bonhomme a lancé ses coéquipiers sur une série euphorique. Au meilleur moment possible. Les Nuggets ont ainsi calé un 11-0 avec à la conclusion leur leader, dont le layup à 24 secondes de la fin a scellé pour de bon la victoire des siens (111-104 score final).

Denver n’est pas passé loin d’un revers embarrassant à domicile. Mais le « Joker » est donc arrivé à la rescousse. Il a inscrit 11 de ses 25 points dans le dernier quart temps. Avec aussi 10 rebonds et 5 passes au compteur. Une nouvelle prestation de qualité pour un nouveau succès des Nuggets. Le troisième de suite. La franchise du Colorado se porte mieux après avoir connu un coup de mou il y a quelques jours. Nikola Jokic était au cœur des difficultés rencontrées par son équipe. Dépassé, peu incisif… il se remettait lui-même en question.

« Je ne pensais pas que ça arriverait un jour mais je galère vraiment en ce moment », avait-il alors déclaré après un revers contre les Los Angeles Lakers.

Réputé pour son instinct de génie, le joueur de 24 ans avait perdu son mojo. Et il s’enfermait dans un tas d’interrogations.

« Il réfléchissait sur tout. Chaque tir qu’il prenait. Je lui ai dit de moins réfléchir et de jouer plus. ‘Tu es notre meilleur joueur. Si tu es agressif et que tu rates, tout le monde s’en fout. La seule manière de te sortir de ça est de rester agressif’ », confiait Mike Malone.

Nikola Jokic est sur une grosse série

Le message a fini par passer. Nikola Jokic est un autre homme depuis. Il affiche à nouveau le niveau de jeu qui faisait de lui un potentiel candidat au MVP la saison dernière. Il affiche 23,7 points de moyenne à 55% aux tirs et 35% à trois-points en plus de 10,5 rebonds et 7,3 passes sur ses six dernière sorties. Ça va clairement mieux. Il a même compilé un triple-double contre les Minnesota Timberwolves ce weekend (28 pts, 14 rbds, 12 pds).

« Il avait l’air rapide sur le terrain. En cinq ans, je n’ai jamais dit ‘Nikola’ et ‘rapide’ dans la même phrase. Mais il avait vraiment l’air rapide », poursuivait son coach après le match contre Minny.

Malgré la fatigue d’un back-to-back, Nikola Jokic a donc récidivé hier soir contre les Knicks. Voilà ses Nuggets relancés, troisièmes à l’Ouest. Le « Joker » est de retour.

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest