Nikola Mirotic parle à tous les Bulls… sauf Bobby Portis

BasketSessionPar BasketSession Publié

C'est toujours le froid glacial entre Nikola Mirotic et Bobby Portis après le coup de poing du jeune homme qui a brisé le visage de l'Espagnol.

Les Chicago Bulls ont l'une des organisations les plus nazes de toute la NBA. Les dirigeants sont catastrophiques. Il n'est donc absolument pas étonnant que la gestion du problème entre Nikola Mirotic et Bobby Portis soit calamiteuse. Alors que la franchise devrait clairement veiller à ce que les tensions soient apaisées entre les deux hommes après leur violente dispute, les décisionnaires ne font rien. Ils ont simplement fait comprendre à l'intérieur qu'il serait temps pour lui de revenir s'entraîner - enfin, faire du vélo de course, sa blessure au visage le tient toujours écarté des terrains - et ce même si Bobby Portis était dans le building.

Mirotic veux éviter les contacts avec Portis. Fred Hoiberg a lui-même avoué (est-ce vraiment le boulot du coach que de révéler cette info ?????????) que l'intérieur espagnol parle avec tous les joueurs sauf son agresseur (pour rappel : Portis lui a cassé la figure - littéralement - après une dispute à l'entraînement il y a plusieurs semaines). On peut comprendre que l'attitude de l'Espagnol agace un peu les Bulls. Mais on peut aussi comprendre que le joueur soit frustré par la passivité de ses dirigeants.

Ils n'ont pas encouragé le dialogue. Ils n'ont pas vraiment cherché à résoudre le problème. Ni même à détendre l'atmosphère. Pour les Bulls, c'est simple : Nikola Mirotic est sous contrat alors il doit se pointer à l'entraînement. OK, le raisonnement n'est pas complètement absurde. Mais à ce rythme, il y a de moins en moins de chances que le conflit prenne fin.

Via K.C. Johnson