O.J. Mayo marque moins, joue mieux et Dallas gagne

O.J. Mayo tourne à 13 points par match en mars. Loin de ses standards habituels mais pourtant le joueur joue plus juste et son équipe gagne.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
O.J. Mayo marque moins, joue mieux et Dallas gagne
Le cas d’O.J. Mayo est un paradoxe statistique intéressant. Depuis le mois de mars, le joueur de 25 ans a vu son nombre de points marqués fondre comme les températures de l’Hexagone d’un jour sur l’autre. Et pourtant, son coach, Rick Carlisle, s’estime plus que satisfait du rendement de l’arrière titulaire des Mavericks. En novembre par exemple, O.J. Mayo marquait aux alentours de 21 points par match. Bilan pour Dallas : 6 victoires et 8 défaites. Depuis début mars, l’ancienne star de l’université d’USC tourne à 12,8 points (à 49% aux tirs et 53% derrière la ligne à trois-points) assortis de 4,8 passes. Les Mavericks ont ainsi remporté 9 de leurs 13 matches ce mois-ci… Comme il l’explique à ESPN, Rick Carlisle préfère voir O.J. Mayo évoluer dans un rôle de playmaker :
« Généralement notre équipe fonctionne mieux quant il fait un peu de tout. Il y a des soirs où l’on a besoin qu’il marque plus mais il ne peut pas se dire qu’il va avoir 20 ou 25 points à scorer à chaque match. Je pense que c’est un joueur complet et un très bon playmaker. Et c’est très important pour nous car il est toujours agressif. Quand il voit les bonnes opportunités de tirs et ses coéquipiers, nous sommes bons.»
O.J. Mayo a pris le leadership des Mavericks en l’absence de Dirk Nowitzki en début de saison. Depuis le retour de ce dernier, il est contraint de laisser les responsabilités à l’Allemand. Une chose difficile à accepter pour certains joueurs dont l'égo est parfois démesuré. Cependant, O.J. Mayo s’acquitte de sa tâche sans rechigner, pour le plus grand bonheur de son entraîneur :
« Il connaît mieux le jeu. Il joue mieux les pick & rolls, voit mieux ses coéquipiers… Il travaille dur et il veut être bon. »
O.J. Mayo serait donc meilleur lorsqu’il marque moins. Pas un souci pour lui qui dit « aimer être un playmaker » et qui « essaye de jouer juste ». Enfin, Mayo a tout de même déjà annoncé qu’il ne reconduisait pas sa seconde année de contrat avec les Mavericks (option joueur) et qu’il testerait le marché avant de prendre une décision entre jouer son rôle à Dallas ou ailleurs…

Les statistiques d'O.J. Mayo

SEASON AVERAGES
Season Team G GS MPG FG% 3p% FT% OFF DEF RPG APG SPG BPG TO PF PPG
12-13 DAL 70 70 35.6 0.464 0.422 0.821 0.5 3.1 3.6 4.4 1.1 0.3 2.6 2.4 16.5
Career 371 251 33.3 0.438 0.384 0.818 0.6 2.8 3.4 3.0 1.1 0.3 2.2 2.2 15.5
Afficher les commentaires (8)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest