Nos oubliés du All-Star Game

Goran Dragic, Anthony Davis ou encore Lance Stephenson... voici nos six oubliés du All-Star Game. Quels sont pour vous les principaux joueurs snobés ?

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Nos oubliés du All-Star Game
Comme chaque année, la sélection des réservistes pour le All-Star Game fait débat. Chaque année, certains joueurs sont barrés par la concurrence, d’autres sont oubliés car trop peu exposés, et d’autres sont carrément snobés. LaMarcus Aldridge a longtemps été dans cette position. D’autres joueurs l’ont été par le passé. Josh Smith attend toujours son tour. Selon les six joueurs cités ci-dessus auraient mérité une invitation à la grande fête de la ligue (NB : notons que l'un d'entre eux pourrait prendre la place de Kobe Bryant dans la Conférence Ouest).

Goran Dragic

Soyons honnêtes, l’absence du meneur des Phoenix Suns dans la sélection de la Conférence Ouest n’est pas injustifiée. Si les coaches avaient misé sur Goran Dragic, ils auraient dû sacrifier Chris Paul, Tony Parker ou Damian Lillard. Les trois n’ont absolument pas à envier le Slovène d’un point de vue statistique. Les trois évoluent dans une franchise avec un meilleur bilan. En fait, personne n’attendait Goran Dragic à ce niveau. Qui aurait prédit que les Suns seraient sixième de la Conférence Ouest à ce moment de l’année ? Goran Dragic a porté sa franchise et il s’est imposé parmi les meneurs les plus solides de la ligue. L’effet de surprise allié au niveau de jeu étincelant du meneur de jeu ont fait de Dragic un candidat pour le All-Star Game. Il aurait sûrement été de la fête s’il évoluait dans la Conférence Est…

Les statistiques de Goran Dragic

2013-14 PHO 43 34:29 7.0 14.1 50.0 1.4 3.6 39.0 4.4 5.6 78.0 1.0 2.4 3.4 6.1 2.8 1.3 0.2 2.4 19.9

Anthony Davis

Il n’y aura donc aucun joueur des Pelicans au All-Star Game à New Orleans. Les coaches ont préféré récompenser l’immense carrière de Dirk Nowitzki avec une probable dernière sélection pour l’événement. Anthony Davis a tout l’avenir devant lui et l’intérieur très talentueux sera bientôt un joueur incontournable. Ses statistiques dantesques lui auraient sans doute permis d’être invité pour jouer devant son public.Mais le sophomore se contentera du Rising Stars Challenge. En attendant l’avènement du mono-sourcil le plus célèbre de la NBA, Pierre le pélican fera le spectacle…

Les statistiques d'Anthony Davis

2013-14 NO 37 35:38 7.7 14.8 51.9 0.0 0.1 25.0 4.9 6.5 76.2 3.8 6.6 10.4 1.4 1.7 1.5 3.3 3.2 20.4

DeMarcus Cousins

Peut-on vraiment dire que « DMC » a été snobé ? Après tout, malgré une vraie progression dans son jeu - qui se traduit par une évolution de ses statistiques – le pivot des Kings ne fait toujours pas gagner son équipe. Sacramento occupe toujours les bas-fonds de la Conférence Ouest et les intérieurs de talent pullulent. Comme Anthony Davis, DeMarcus Cousins paye la présence de Dirk Nowitzki. Comme le joueur des Pelicans, Cousins a des chances d’intégrer l’élite de sa Conférence dans les années à venir. S’il parvient à faire décoller les Kings…

Les statistiques de DeMarcus Cousins

2013-14 SAC 40 31:58 8.2 16.8 48.8 0.0 0.2 0.0 6.2 8.6 72.1 3.1 8.5 11.6 3.0 3.4 1.8 1.2 3.9 22.6

Lance Stephenson

Lance « Sir a lot » nous a offert une vidéo géniale lors de sa campagne pour le All-Star Game. On s’attendait à le retrouver dans la liste. Stephenson avait également la faveur de la plupart des joueurs et des légendes de la ligue, Charles Barkley en tête. Les Pacers ont le meilleur bilan de la Conférence Est et Stephenson est un joueur essentiel du système de Frank Vogel.
« Je ne sais pas qui a été pris car je n’ai pas regardé la liste mais Lance méritait d’y être. J’ai mal au cœur pour lui », s’exclamait Roy Hibbert, dépité.
Lance Stephenson a avoué à Frank Vogel son envie de participer au All-Star Game, même si le titre est plus important. Vu ses statistiques, le bilan des Pacers, ses actions de grandes classes, son caractère bien trempé et ses triples-doubles à gogo font du natif de Brooklyn un candidat idéal pour la rencontre. Pourquoi pas à la place de Joe Johnson ? Certes, le joueur des Nets est en grande forme depuis fin décembre mais il a déjà participé à sept All-Star Game et il n’a pas été aussi consistant que Lance Stephenson depuis le début de la saison…

Les statistiques de Lance Stephenson

2013-14 IND 44 35:39 5.7 11.5 49.9 1.0 2.9 34.4 1.8 2.6 67.5 1.4 5.8 7.2 5.4 2.6 0.7 0.1 2.5 14.2

Kyle Lowry

Comme Stephenson, Kyle Lowry aurait pu prétendre à une place dans le backcourt à l’Est. Le meneur des Toronto Raptors est intenable depuis le départ de Rudy Gay. Il réalise la meilleure saison de sa carrière et la franchise canadienne occupe la quatrième place de la Conférence Est. Les coaches se devaient de sélectionner un joueur des Raptors. Mais ils ont préféré choisir DeMar DeRozan, et ça se comprend. L’arrière de Toronto est un pur scoreur et c’est un joueur spectaculaire plus taillé pour le All-Star Game que Kyle Lowry. Le meneur est pourtant le patron de son équipe (cinquième meilleur joueur de la ligue en termes de « win share »). Deux joueurs des Raptors et aucun joueur de Brooklyn au ASG, ce n’était décidément pas vendeur.

Les statistiques de Kyle Lowry

2013-14 TOR 45 36:17 5.4 12.4 43.7 2.5 6.2 40.6 3.4 4.3 79.2 1.0 3.4 4.3 7.6 2.2 1.6 0.2 3.3 16.8

Al Jefferson

Il devait y avoir un intérieur de l’ombre au All-Star Game. Les coaches ont choisi Paul Millsap. Le bilan des Atlanta Hawks a sûrement penché en faveur de l’ancien joueur du Jazz. Mais son ancien coéquipier méritait lui-aussi sa place parmi les étoiles. Al Jefferson n’a jamais été invité au ASG. A 29 ans, pas sûr qu’il ait à nouveau sa chance… Pourtant, malgré la signature de son gros contrat, le pivot des Bobcats continue de progresser. Notamment en défense, la principale faiblesse de son jeu. Sans Kemba Walker, Jefferson a porté Charlotte. Mais cela n’a pas suffi.

Les statistiques d'Al Jefferson

2013-14 CHA 38 33:42 8.4 17.3 48.6 0.1 0.1 40.0 2.4 3.6 67.9 2.2 8.3 10.5 2.1 1.3 0.9 1.3 2.5 19.3
Nous aurions aussi pu citer les Warriors David Lee et Klay Thompson, le meneur des Grizzlies Mike Conley, Nicolas Batum, DeAndre Jordan, Chandler Parsons, Tim Duncan, Arron Afflalo, etc.
Afficher les commentaires (40)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest