Pascal Siakam et Marc Gasol ramenés sur terre lors du Game 2

BasketSessionPar BasketSession Publié

Héroïques lors du premier match gagné par les Toronto Raptors, Pascal Siakam et Marc Gasol ont été bien contenus par la défense des Golden State Warriors hier soir.

Les matches se suivent mais ne se ressemblent pas pour Pascal Siakam et Marc Gasol. Jeudi dernier, ils étaient les deux moteurs d’une très belle victoire des Toronto Raptors en ouverture des finales NBA. 32 points pour le Camerounais et 20 pour l’Espagnol. Hier soir, ils étaient à la peine. Il était évident que les Golden State Warriors allaient s’ajuster. Ils l’ont fait. En jouant plus physique et avec des efforts accrus en défense, les doubles-champions en titre ont cassé le flow offensif de leurs adversaires. La circulation était moins rapide et les deux lieutenants de Kawhi Leonard ont eu moins d’opportunités de marquer des paniers faciles.

Notamment en début de match. Ils ne se sont pas donc pas mis en rythme. C’est important, surtout pour un joueur comme Siakam qui a l’air de beaucoup fonctionner sur la confiance. Il peut parfois sortir de la rencontre quand il ne met pas ses tirs. Il a fini à 5 sur 18 hier soir, pour 12 points (avec aussi 8 rbds et 5 pds).

« Je pense que j’ai raté beaucoup de flotteurs et de layups que je rentre d’habitude », analyse pour sa part l’intéressé. « Je n’arrivais pas à me mettre dans le rythme offensivement. C’est le basket. Vous mettez vos tirs un jour puis vous les ratez d’autres fois. »

L’enjeu, pour Toronto, c’est que Pascal Siakam et Marc Gasol – éteint par DeMarcus Cousins et Draymond Green, limité à 6 points à 2 sur 6 aux tirs – soient performants au moins quatre matches. Peuvent-ils atteindre ce niveau de régularité ? L’issue des finales en dépend en partie.