De la friture entre l’agent et le père de Patrick McCaw

Patrick McCaw a refusé l'offre des Golden State Warriors. Influencé par son père et au grand dam de son agent.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
De la friture entre l’agent et le père de Patrick McCaw

Les membres de l’entourage de Patrick McCaw ne sont pas tout à fait d’accord sur la situation contractuelle du joueur. Selon Anthony Slater, de The Atheltics, l’agent du joueur aimerait que celui-ci accepte un deal avec les Golden State Warriors plutôt que de rester restricted free agent.

Jusqu’à présent, Patrick McCaw a décliné la qualifying offer d’1,7 millions et a refusé une offre de 5,2 millions de dollars sur deux ans. La seconde année du contrat proposé était une team option. On comprend la volonté des Golden State Warriors de garder le contrôle sur cette deuxième année, après les pépins physiques du joueur. Après s’être fracturé le poignet, il avait été victime d’une lourde chute qui l’a tenu éloigné des parquets pendant deux mois à la fin de la saison dernière.

Mais selon Slater, plutôt que d’écouter son agent, Patrick McCaw aurait décidé d’écouter son père, qui souhaite voir son fils trouver ailleurs une meilleure opportunité, notamment en terme de temps de jeu.

En même temps, s’il refuse tout deal et reste restricted free agent, les Golden State Warriors auront la possibilité de matcher n’importe quelle offre l’an prochain. Pas sûr qu’une équipe mette un prix suffisamment élevé pour empêcher des Warriors (qui n’auront peut-être plus Kevin Durant dans leur masse salariale) de s’aligner. Et qu’il puisse donc trouver plus de temps de jeu ailleurs. S’il signe le deal actuellement proposé (il a jusque lundi), il pourra être unrestricted free agent l’été prochain ou, au pire, dans deux ans. S’il signe la qualifying offer, il sera libre dans un an.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest