Paul George : « Comme un rookie ! »

C'est avec émotion que Paul George a refoulé les parquets la nuit dernière après huit mois d'absence.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Paul George : « Comme un rookie ! »
Paul George is back ! Près de huit mois après sa terrible blessure qui l'avait obligé à renoncer à la Coupe du Monde et à envisager un forfait pour l'ensemble de la saison régulière, l'ailier des Pacers a effectué la nuit dernière son grand retour au sein de la rotation de Frank Vogel. Un retour gagnant pour le All-Star, auteur de 13 points en sortie de banc et surtout de deux tirs primés en début de quatrième quart temps qui ont scellé le sort du Miami Heat, concurrent direct pour une place en playoffs à l'Est. C'est donc avec un large sourire que "PG" a quitté la salle au terme d'un match où il s'est senti « comme un rookie ».
  « Tout s'est passé comme prévu », confiait-il en conférence de presse, des propos rapportés par le Boston Globe. « Cet accueil, pour mon retour sur les terrains, c’est probablement le plus grand moment que j’ai pu connaître. Ça a été dur de ne pas se laisser dépasser par l’événement. »
Malgré une défaite embarrassante qui relègue le Heat à la dixième place à l'Est, Dwyane Wade a tenu lui aussi à rendre hommage au héros de la soirée qu'il s'attend à voir monter en régime lors des prochaines rencontres.
« Je lui ai dit que j’étais content de le voir de retour », déclarait l'arrière floridien après le match. « Il va désormais devoir travailler pour essayer de retrouver sa confiance. Son objectif est d’être aussi fort que possible l’année prochaine. Mais il avait déjà l’air bien ce soir. »
Même sentiment du côté de Frank Vogel, séduit par les débuts de son protégé qui n'a pas tardé à retrouver son impact malgré un temps de jeu encore limité.
« Cela fait cinq semaines que nous les voyons jouer donc ce que nous avons vu ce soir n’était pas vraiment différent de ce qu’il nous avait déjà montré. Il n’a jamais dominé la ligue au scoring mais il a été l’un des meilleurs joueurs des deux côtés du terrain. Et je pense que ce soir, il a fait beaucoup de choses qui ont eu une influence en attaque comme en défense. »
Reste à voir si la présence de Paul George apportera un second souffle aux Pacers à qui il reste cinq rencontres pour valider leur billet pour les playoffs.  
Afficher les commentaires (5)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest