Paul George : « C’est difficile de dire non à Kobe… »

Restricted Free Agent l'été prochain, Paul George a expliqué qu'il serait difficile de rejeter les éventuelles avances de Kobe Bryant.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Paul George : « C’est difficile de dire non à Kobe… »
Paul George est un pur californien et a grandi non loin de Los Angeles. Années 2000 oblige, il a vécu de près la domination des Los Angeles Lakers sous l'impulsion de Shaquille O'Neal et Kobe Bryant. Pourtant, l'ailier des Indiana Pacers était fan des... Clippers, histoire de se démarquer de ses camarades. En revanche, il n'a jamais caché son admiration pour Kobe Bryant, son idole de jeunesse. Nous reviendrons aux Lakers plus tard, parlons un peu des Pacers. George a prouvé durant les playoffs qu'il avait la carrure pour prendre les rênes de la franchise, et ce à 23 ans seulement. L'enfant de Palmdale a tout pour devenir une superstar et les dirigeants d'Indiana, comme ceux des autres franchises, en sont conscients. Actuellement, le front office des Pacers cherche déjà à négocier une prolongation de contrat - autour du montant maximum sans aucun doute - avec Paul George. L'an prochain, le joueur sera restricted free agent et pourrait donc attirer les convoitises de plusieurs équipes. Même si Indiana conservera le dernier mot et aura la possibilité de s'aligner sur toutes les offres, les dirigeants préfèrent régler la question dès à présent. Surtout que George ne serait pas contre une prolongation de contrat :
"Mon cœur est à Indiana. Je suis toujours un Pacer et j'espère le rester, je suis heureux d'être ici."
[superquote pos="d"]"Vous me parlez de jouer à la maison, évidemment ce serait dur de dire non à Kobe..."[/superquote]Revenons donc aux Lakers. L'été 2014 est déjà attendu de pied ferme par Mitch Kupchak et toute sa bande (et probablement également par la plupart des fans de L.A. parce que Chris Kaman, Nick Young et compagnie c'est drôle d'un point de vue capillaire mais bon...). Les Lakers auront plus de 50 millions à leur disposition pour recruter une, voire deux superstars. Si Carmelo Anthony et LeBron James sont les principales cibles (fantasmes ?) des dirigeants hollywoodien, Paul George est également un joueur susceptible d'intéresser la franchise. D'ailleurs, la star des Pacers n'est pas insensible à Los Angeles :
"Vous me parlez de jouer à la maison, évidemment ce serait dur de dire non à Kobe..."
On annonce un vent de panique chez les supporteurs d'Indiana. Portons l'estocade.
"C'est là où j'ai grandi, j'adore y retourner. Cela me permet de revoir ma famille et de profiter du beau temps."
Arrêtons le supplice. Que les fans des Pacers se rassurent, Paul George a d'autres ambitions que de rejoindre les Los Angeles Lakers.
"Je suis quelqu'un de loyal. Les Pacers n'ont pas à s'inquiéter. Je veux gagner, je veux être un champion. Tout dépendra de qui est avec moi dans le roster. Quand je regarde ce qu'il y a actuellement, je sais que c'est largement assez pour gagner. Je suis heureux là où je suis."
Et puis, après tout, quoi qu'il arrive, les dirigeants des Pacers pourront s'aligner sur toutes les offres faites à Paul George... Via NBA.com
Afficher les commentaires (25)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest