Comment Paul George a plombé le recrutement des Pacers

Alexis RabutéPar Alexis Rabuté Publié

L’annonce du départ de Paul George n’a pas seulement plombé l’avenir des Pacers. Elle a aussi tué tout le recrutement prévu.

Lorsqu’on évoque les envies de départ de Paul George, on se met uniquement dans la position du joueur. Sauf que c’est forcément pour les Indiana Pacers que le coup est le plus dur à encaisser.

Tout d’abord, la franchise se retrouve dans une position affaiblie avec un joueur à qui il ne reste qu’un an de contrat. Mais surtout, le futur départ de son joueur majeur casse toute la politique sportive prévue en amont.

On apprend que les Pacers avaient prévu de bouger cet été. Pour se donner les moyens de retenir Paul George, ils avaient ciblé deux joueurs en particulier. Pour remplir le poste 3/4, Danilo Gallinari était la cible prioritaire. En ce qui concerne le meneur de jeu, en cas de départ de Jeff Teague, le front office envisageait de signer Jrue Holiday.

Au final, toutes ces possibles approches sont momentanément arrêtées. Avec le trade de George, l’effectif va changer. Il n’aura pas forcément les mêmes besoins. Par contre, Indiana n’a pas abandonné l’idée de se séparer de gros contrats comme ceux de Monta Ellis ou Al Jefferson.