Même sous les sifflets, Paul George a achevé les Lakers

BasketSessionPar BasketSession Publié

Hué par le public du Staples Center, Paul George a inscrit 37 points pour mener le Thunder à la victoire sur le parquet de Los Angeles.

Paul George n’est plus prophète en son pays. Désiré et attendu par les supporters des Los Angeles Lakers, l’une des deux franchises de sa ville natale (il a grandi à Palmdale, dans le comté de L.A.), il leur a fait faux bond en prolongeant avec le Thunder l’été dernier. Il aurait pourtant longtemps fait part de son intention de venir jouer à la maison. Mais les Indiana Pacers l’ont transféré à Oklahoma City et il a décidé de s’y installer. C’est donc sous les huées que l’ailier All-Star revenait pour la première fois à Los Angeles, au Staples Center, depuis sa décision de poser un lapin aux Angelenos. Il a été sifflé à l’introduction des joueurs mais aussi à chaque fois qu’il touchait la gonfle.

Ce n’est pas cet accueil glacial qui a empêché Paul George de briller. Excellent depuis le début de la saison, il a planté 37 points pour compenser une nouvelle soirée sans adresse de Russell Westbrook (3 sur 20 aux tirs) et ainsi mené son Thunder à la victoire (107-100). Il a même inscrit 9 points dans le quatrième quart temps. Moment où OKC a fait la différence après avoir compté quatre points de retard à l’entame des douze dernières minutes. Les fans des Lakers ont alors scandé des « on n’a pas besoin de toi » qui… sont probablement faux. Parce que les Californiens, battus trois fois au cours des quatre matches disputés sans LeBron James, auraient justement bien besoin d’un joueur de la trempe de PG en ce moment.