Paul Pierce : « Les Nets peuvent rivaliser avec n’importe qui »

Après un début de saison catastrophique, les Brooklyn Nets et Paul Pierce ont retrouvé le haut du classement et ambitionnent désormais de faire tomber les favoris en playoffs.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Paul Pierce : « Les Nets peuvent rivaliser avec n’importe qui »
Auteurs d'un formidable parcours depuis le mois de janvier, les Nets se rapprochent peu à peu du trio de tête à l'Est. Vainqueurs pour la 17ème fois en 19 matches à domicile en 2014, les hommes de Jason Kidd ont retrouvé leurs ambitions et rêvent désormais de faire tomber les favoris lors des playoffs.
« Personne ne parle de nous mais nous avons le sentiment que nous pouvons rivaliser avec n’importe quelle équipe de la ligue », confie Paul Pierce au NY Post. « Je pense qu’en playoffs nous pourrons tenir tête aux meilleures équipes de l’Est et surprendre un paquet d’équipes. »
Pourtant, personne n'aurait misé sur Brooklyn après une première partie de saison loin des attentes suscitées par le recrutement estival de la franchise L'heure est donc à la revanche pour Paul Pierce qui explique aujourd'hui n'avoir jamais douté de la capacité des Nets à rebondir.
« Je pense que notre équipe y a toujours cru. Nous n’aurions pas inversé la vapeur si nous n’y avions pas cru. Ce qui est positif dans ce vestiaire c’est que même quand nous étions en difficulté, les leaders ont toujours été là et nous nous sommes toujours dit que nous étions capables d’inverser la tendance. »
Loin d'être rassasiés, les Nets espèrent maintenant remporter la Division Atlantique et s'emparer de la troisième place à l'Est. Deux objectifs qui semblaient hors de portée il y a quelques semaines mais qui sont aujourd'hui largement atteignable pour une équipe poussive en début de saison mais qui a désormais trouvé son rythme de croisière.
« Nous sommes restés positifs. Nous n’avons pointé personne du doigt et nous ne n’avons jamais pensé à changer quoi que ce soit. Il fallait juste qu’on joue un peu plus dur et parfois il faut parfois plus de temps qu’à d’autres équipes pour trouver l’alchimie. C’est une situation identique à celle que nous avons connu en 2008 avec Boston. C’est peu différent cette fois et il a fallu un peu plus de temps. Mais désormais, on peut voir l’alchimie se mettre en place. Et c’est beau à voir. »
Reste à voir si les Nets seront en mesure d'élever leur niveau de jeu pour tenir la dragée haute aux grosses écuries en playoffs et notamment Indiana ou Miami. Moqués en début de saison, les hommes de Jason Kidd ne font plus rire personne. Et avec l'expérience et la culture de la gagne de leurs vieux briscards, ils seront l'un des principaux outsiders dans la course à la finale de Conférence.
Afficher les commentaires (5)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest