34 raisons de kiffer Paul Pierce

34 raisons de kiffer Paul Pierce

Dimanche, le mythique numéro 34 de Paul Pierce a été retiré par les Boston Celtics. L’occasion de revenir sur les raisons de kiffer ce joueur à part, en 34 points forcément.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
1- Parce qu’il est l’un des meilleurs joueurs de l’histoire de l’une des meilleures équipes de l’histoire, tout simplement. 2- Parce que c’est un joueur à l’ancienne. Pas forcément ultra athlétique, mais avec des purs fondamentaux, une vraie compréhension du jeu, une lecture des appuis du défenseur absolument phénoménale et des c******* plus solides que le corps de Luke Cage. 3- Parce que c’était aussi un "mec" à l’ancienne, qui s’embrouillait avec les stars adverses (Kobe Bryant, LeBron James) et voulait toujours défier les meilleurs joueurs. 4- Parce que c’était l’un des joueurs les plus “clutch” de sa génération, en plus d’être l’un des plus forts. 5- Parce qu’il a osé avoué que gueuler “and one” au moment de shooter aidait à convaincre les arbitres de siffler faute. Même quand il n’y avait pas faute. 6- Parce qu’il rêvait de jouer pour les Los Angeles Lakers (il est né à Oakland et a grandi à Inglewood en Californie) et qu’il a fini par leur fracasser la tronche avec leurs rivaux de toujours, les Celtics. 7- Pour tous ses cartons au scoring. Parce que c’était quand même un p***** de scoreur. Ce n’est pas pour rien si le "Chief" Robert Parrish le considère comme le meilleur attaquant de l’Histoire des Celtics, devant Larry Bird. 8- Parce qu’il kiffe tellement le basket qu’il était prêt à aller jouer en Europe pendant le lockout, à une époque où les cainris ne savaient même pas qu’il y avait d’autres continents sur le globe. Et encore moins que ça y jouait au basket. 9- Parce qu’il a sorti Boston de son marasme : 6 saisons sans playoffs de suite avant qu’il ne s’impose comme une star (seulement 5 saisons sans PO entre 1950 et 1995 pour Boston). 10- Parce que c’est l’un des joueurs les plus détestés par les autres fan bases de la ligue. Quand un basketteur ne laisse personne indifférent, c'est qu'il est... différent. 11- Parce qu’entre sa rancœur envers Ray Allen et la façon dont il a fait annuler la vidéo en hommage à Isaiah Thomas prévue le même soir que sa cérémonie, Pierce est quand même un sacré rageux avec de l'ego et qu'on aime ça. 12- Parce qu’il est toujours resté fidèle à Boston malgré ses départs. 13- Pour la punchline qu'’il a lâché sur D-Will après l'échec du Brooklyn Project : "Avant d’arriver ici, je voyais Deron comme un candidat au MVP. Je me suis rendu que ce n’était pas ce qu’il avait envie d’être. [...] C'était la première fois qu'il avait une telle exposition. Les médias dans l'Utah ne sont pas les mêmes qu'à New York..." 14- Parce qu’il a échappé à la mort après avoir été poignardé 11 fois en tentant de stopper une bagarre en boite de nuit. Tony Battie, son coéquipier à l’époque, lui a sauvé la vie en l’amenant aux urgences. Mais il a quand même été le seul Celtic à jouer les 82 matches de la saison régulière dans la foulée. 15- Parce que son duo de pistoleros avec Antoine Walker était divertissant et hyper fun à voir jouer à défaut de faire gagner des titres à Boston. 16- Parce qu’il a fait mine de se blesser pour sortir en chaise roulante lors des Finales 2008 avant de revenir, juste pour faire une Willis Reed. Une théorie a vu le jour expliquant que Pierce s’était en réalité fait dessus. Littéralement... 17- Parce que “c’est pour ça qu’il est venu ici”. 18- Parce qu’il a un excellent surnom et que c'est le Shaq qui lui a donné. 19- Parce que c’était le plus grand rival de LeBron James. Et c’est le King qui le dit. 20- Justement pour tous ses duels avec James, que ce soit contre Cleveland ou Miami. Avec en point d’orgue le superbe Game 6 en 2008 : 45 points pour LeBron, 42 pour Pierce et une courte victoire des Celtics pour qualifier les Celtics en finales de Conférence. 21- Parce qu’il était le seul à surnager (presque 20 pts par match) lors de la débâcle du Team USA au Mondial organisé à Indianapolis en 2002. 22- Parce qu’il avait promis de faire payer les 9 franchises qui l’ont snobé le jour de la draft et qu’il a tenu parole pour au moins 8 d’entre elles (Dirk Nowitzki, choisi un spot avant lui, est le meilleur joueur de cette Draft). 23- Parce qu’il a été coupé de l’équipe de son lycée d'Inglewood lors de ses deux premières saisons et a failli arrêter, mais a fini par se défoncer à l’entraînement pour devenir la star de l’équipe lors de sa troisième année. 24- Parce que même en dehors des Celtics, il a réussi à peser. Il a fait de son mieux à Brooklyn et à Washington en étant un élément moteur pour deux qualifs en ½ finale de Conférence https://www.youtube.com/watch?v=oBuF88d9Xy8 25- Parce qu’il a été au coeur de la célébration ratée la plus drôle de l’histoire avec Nate Robinson. 26- Parce que l’une des plus grandes facs du pays, Kansas, a fait retirer son maillot. Malgré l’énorme contingent de Jayhawks qui ont marqué la NBA (Clyde Lovelette, Wilt Chamberlain, Jo Jo White, Danny Manning, etc…) Pierce reste l’un des plus populaires. 27- Parce qu’il a toujours adoré troller les Raptors. Et que quand la presse locale s’est mise sur son dos, il n’a rien trouver de mieux à faire que de contrer Kyle Lowry au buzzer dans le game 7 de la demi-finale de Conférence Toronto-Brooklyn. 28- Parce que ce moment de trashtalk punitif sur Al Harrington est digne du grand Larry Bird. 29- Parce qu'il est toujours resté exemplaire dans le vestiaire. Le fameux "premier à l'entraînement, dernier à la maison". C'est Rajon Rondo qui l'a souligné en critiquant le leadership de Dwyane Wade et Jimmy Butler l'année dernière. 30- Parce qu'il a toujours joué le jeu à fond pendant Halloween et qu'il pourrait être le premier Captain America noir au cinéma. 31- Parce qu'il a même réussi son divorce. Son ex-femme a déclaré dans la presse, une fois l'accord trouvé en 2004 : "Il a géré tout ça avec dignité. On a pu mettre nos différends de côté et privilégier notre fille. Paul est génial, j'ai de la chance". Le rêve de 99% des athlètes millionnaires pour lesquels ça a fini dans la presse people et avec une guerre pour la garde des enfants... 32- Parce qu'il a réussi à faire croire pendant toute sa carrière qu'il faisait 2,01 m alors que sans chaussures il culmine à 1,98 m. 33- Parce qu'on ne dirait pas, mais il a fini deuxième d'un concours de dunk derrière Vince Carter lorsque les deux futurs Hall of Famers étaient au lycée. 34- Parce qu'il est couillu dans sa nouvelle carrière et qu'on va aussi le kiffer dans celle-là.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest