Phil Jackson, ses citations cultes

On a sélectionné 10 phrases marquantes de Phil Jackson, le coach le plus titré de l'histoire de la NBA, à l'occasion de son 71e anniversaire.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Phil Jackson, ses citations cultes
Que ce soit à l'occasion d'entretiens avec les médias, dans l'intimité du vestiaire ou dans ses livres, Phil Jackson est une mine d'or. Une inépuisable source de bons mots, ou de punchlines, comme on dit aujourd'hui, à cette époque dans lequel le Zen Master n'a pas encore prouvé qu'il pouvait s'adapter. On a beau le critiquer assez ardemment depuis son retour aux affaires, Jackson est une légende vivante du basket et on n'oubliera jamais certaines de ses sorties et ce qu'il a pu accomplir. Alors qu'il fête ses 71 ans, on a regroupé pour vous 10 des citations qui le caractérisent le mieux. Cinq pour illustrer son côté philosophe, cinq qui prouvent que le président des Knicks peut être impitoyable.

Phil le sage

"Coacher, selon moi, c'est simplement réussi à faire atteindre leur meilleur niveau à tous les joueurs de l'équipe. C'est une quête spirituelle. Dans le cas contraire, vous n'avez pas vraiment de challenge, ni de mission. L'idée est de former une confrérie et de faire avancer tout le monde ensemble". "Il y a un certain nombre de facteurs décisifs pour remporter un titre en NBA : avoir le bon mélange de talents, de la créativité, de l'intelligence, de la solidité mentale et, bien sûr de la chance. Mais si une équipe n'a pas l'ingrédient principal, l'amour, aucun autre facteur ne sert à quelque chose". "Une bonne équipe devient une grande équipe quand elle délaisse le 'je' pour le 'nous' ". "Le basket se joue à une telle vitesse qu'il est facile de faire des erreurs et d'être obsédé par ce qui vient d'arriver ou ce qui va arriver. Cela vous détourne de la seule chose qui compte vraiment : le moment présent".  "La route qui mène à la liberté est un beau système".

Phil le méchant

"Si j'aime la ville de Memphis ? Disons que ça ressemble à Dresde (une ville allemande presque intégralement détruite en 1945, NDLR) après la guerre". "Sacramento ? On parle de gens qui sont à moitié civilisés. Ces gens sont quasiment des rednecks. C'est leur équipe, leur match et le seul qu'ils peuvent aller voir. Qu'est-ce qu'ils peuvent faire d'autre ? Aller cueillir des fruits et des légumes ?" "Cessez de comparer les gens à Michael Jordan, ce n'est pas juste. Kobe a façonné son jeu par rapport à celui de Michael et beaucoup de similitudes existent entre eux. Mais c'est une chose de vouloir être comme lui et une autre de réellement être comme lui..." "Dennis Rodman a été suspendu pour avoir traité les gens de l'Utah de Mormons. Mais, pour Dennis, Mormon est probablement juste un synonyme d'habitants de l'Utah. Il ne sait sans doute pas que c'est un culte religieux ou une secte..." Après les déclarations de Chris Bosh sur les pleurs dans le vestiaire de Miami en 2011 : "Nous sommes en NBA. Les petits garçons ne sont pas tolérés. Les grands garçons ne pleurent pas. Mais s'ils doivent le faire, qu'ils aillent aux toilettes, ou là où personne ne pourra les voir".
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest