Phil Jackson : « Il y a quelque chose de magique chez Kristaps Porzingis »

Les performances de Kristaps Porzingis ont de quoi redonner le sourire à Phil Jackson, premier surpris de l'excellent début de carrière réalisé par le rookie letton sous la tunique des New York Knicks.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Phil Jackson : « Il y a quelque chose de magique chez Kristaps Porzingis »
Devenu le chouchou des fans des Knicks et la nouvelle vitrine de la franchise quelques semaines seulement après ses débuts en NBA, Kristaps Porzingis a cloué le bec à ceux qui pensaient qu'il lui faudrait de longs mois avant d'avoir un véritable impact chez les professionnels.  Une aubaine pour Phil Jackson, cible de toutes les critiques après la Draft pour avoir misé sur un joueur qui suscitait plus de doutes que d'espérances avant d'effectuer ses premiers pas sur les parquets de la Grande Ligue. Et s'il était jusqu'à présent resté silencieux malgré la hype qui entoure son nouveau poulain, le Zen Master a profité de son passage sur les ondes de Sirius XM radio pour déclarer enfin sa flamme à celui qui a une nouvelle fois fait vibrer le Garden la nuit dernière en compilant 17 points, 10 rebonds et 4 blocks contre les Sixers.
« Il y a quelque chose de magique chez ce jeune homme qui a suscité l’admiration de nos fans et de ceux qui suivent les Knicks à travers tout le pays. Il a le bon tempérament, la bonne attitude et il se comporte bien. Il n’obtient pas les coups de sifflets mais il ne vas pour autant contester ou se mettre en colère », explique le coach aux onze bagues. Des propos rapportés par le New York Post. « Il est équilibré et calme dans son jeu. Il est dans un processus d’apprentissage. Vous voyez qu’il progresse de match en match. C'est de cette manière qu'il faut le percevoir. Vous regardez jouer un joueur en développement qui apprend la nature physique et la vitesse de notre jeu. L'autre jour, les médias en ont fait beaucoup quand Dwight Howard lui a dunké dessus. C'est ridicule. Tout le monde se fait dunker dessus en NBA. Il en a même rigolé. Il est le paratonnerre pour nos fans. On ne s'en cache pas. Il sort du lot. »
Avec 13,6 points et 9,4 rebonds de moyenne depuis le début de la saison, le géant letton n'en finit plus de faire grimper sa cote auprès de Derek Fisher qui l'a encore fait jouer près de 30 minutes cette nuit. Un signe supplémentaire de la confiance qu'accorde le technicien à sa pépite, de plus en plus à l'aise d'un point de vue phyisque.
« Le staff pensait qu'il fallait vraiment faire attention à ses minutes. Au vu de sa force physique, il aurait dû jouer la moitié des matches, soit 24 minutes », souligne le Président des Knicks. « Nous avons été agréablement surpris de ce côté-là et par son endurance, sa puissance et sa capacité à rester longtemps sur le terrain en évitant les problèmes de fautes. Nous sommes très contents de ça.»
Et s'il se réjouit sans doute intérieurement d'avoir réalisé l'une des bonnes pioches de la Draft, Phil Jackson n'a toutefois aucune intention de s'attribuer le mérite de l'éclosion d'un joueur qui a déjà gagné le respect du vestiaire par son talent et son acharnement au travail.
« Ce n’est pas grâce à moi. C'est grâce à lui. C’est ce jeune homme qui fait tout ça. A la draft, vous analysez ce que vous pouvez et ce que vous contrôlez. Nous avons fait un choix, un choix logique. Nous ne l'avions rencontré en personne qu'une seule fois et lors d’un entraînement aux shoots. Mais je me sentais à l’aise de faire ce choix. Je suis juste heureux que sa personnalité, son dynamisme et son éthique de travail soient combinés avec autant de talent.»
A l'heure où D'Angelo Russell peine à prendre ses marques avec les Lakers et alors Jahlil Okafor enchaîne les galères du côté de Philly, Phil Jackson ne peut que se féliciter d'avoir misé sur le bon cheval lors de la dernière Draft. En espérant désormais pour les Knicks que l'éclosion prématurée du Letton permettra à la franchise de Big Apple de retrouver les playoffs et d'envisager l'avenir avec de nouvelles ambitions.

Les highlights de Kristaps Porzingis contre Philly

https://www.youtube.com/watch?v=UNWqhxNV-Yk  
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest