Phil Jordon, l’homme qui a évité les 100 pts de Chamberlain grâce à une cuite

Phil Jordon, l’homme qui a évité les 100 pts de Chamberlain grâce à une cuite

Certains aiment dire "j'y étais", quand on parle de grands événements. Phil Jordon, lui, n'y était pas, le 2 mars 1962, quand Wilt Chamberlain a marqué 100 points dans un match NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / G.O.D.

Phil Jordon est tombé dans l'oubli. Son histoire mérite pourtant d'être racontée. En 1956, ce pivot de 2,08 m est devenu le premier basketteur avec des origines amérindiennes à jouer en NBA. Descendant des tribus Wailaki et Nomlaki, Jordon est parvenu à faire son trou dans la ligue, à sa sortie de la fac de Whitworth, dans l'état de Washington. Ce n'est pourtant pas pour cet accomplissement ethnique qui ne s'est reproduit que quatre fois par la suite (avec Bison Dele, Cherokee Parks, Kyrie Irving et Ron Baker) que Phil Jordon est resté dans la mémoire des historiens de la NBA.

Alors qu'il portait le maillot des New York Knicks lors de la saison 1961-1962, l'intérieur de 28 ans s'est fait remarquer par son absence lors d'un match devenu légendaire. Le 1er mars 1962, les Knicks sont en déplacement à Philadelphie pour affronter les Warriors de Wilt Chamberlain.

Le quintuple-double de Chamberlain : mythe ou réalité ?

Du genre fêtard, Jordon décide de marquer le coup dans sa chambre d'hôtel à Philly. Selon les témoins de l'époque, il ingurgite ainsi à lui seul un pack de bière, avant de partir en centre-ville avec un coéquipier pour poursuivre les festivités. Sans surprise, le lendemain, Phil Jordon est dans un trop sale état pour sortir du lit et aller affronter le phénomène Chamberlain. Le staff décide de masquer la cuite de son pivot et annonce à la presse que l'intérieur est forfait en raison d'un état grippal. Pendant que leur titulaire habituel cuve son vin, les Knicks se présentent avec un seul joueur au-dessus des 2 mètres, Darrall Imhoff.

On ne sait pas alors encore que cette équipe, déjà catastrophique avant cet affrontement avec les Warriors, est celle qui prendra 100 points par Wilt Chamberlain. "The Stilt" aurait-il réussi cet exploit légendaire et que l'on imagine mal être surpassé un jour, si Phil Jordon était resté raisonnable la veille ? Jordon était un joueur très honnête, capable de tourner en double-double ou presque sur plusieurs saisons. Peut-être aurait-il pu calmer la frénésie de Chamberlain, impitoyable avec Imhoff...

Un an plus tard, Phil Jordon était hors de la ligue et prêt à retrouver une vie normale avec sa famille. Lors d'une sortie en rafting près du détroit de Puget dans l'état de Washington, son embarcation connaît un accident Jordon meurt noyé à seulement 31 ans.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest