Preview : Washington-Atlanta, les Wiz ne se font pas de bile

Sur la lancée de leur deuxième partie de saison, les Wizards sont les favoris évidents de ce 1er tour de playoffs contre Atlanta.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Preview : Washington-Atlanta, les Wiz ne se font pas de bile
Sur la deuxième partie de saison, Washington a probablement été l'équipe la plus impressionnante et solide à l'Est (si on met de côté l'anomalie Miami). De quoi s'avancer avec optimisme vers cette série du 1er tour contre Atlanta, un adversaire expérimenté mais pas forcément très redouté dans cette post-saison. Après une saison blanche, la franchise de DC a retrouvé du clinquant et a longtemps été dans le coup pour l'une des deux premières places de la Conférence. La difficulté du calendrier n'a pas aidé le groupe de Scott Brooks à atteindre cet objectif, mais les Wiz ne se plaindront pas d'affronter une équipe qui fait figure d'énigme à ce stade. Septièmes à l'Est, les Hawks ont alterné le très bon et le catastrophique sans que l'on sache exactement ce qui clochait. Mike Budenholzer a réussi à faire en sorte que le bateau ne coule pas et voilà son équipe à nouveau qualifiée pour une campagne de playoffs. Les départs successifs de DeMarre Carroll, Jeff Teague, Al Horford et Kyle Korver font que cette équipe n'a plus vraiment le même ADN que celle qui a défié Cleveland en finale de Conférence il y a deux ans. La méfiance reste tout de même de mise, tant Atlanta apprécie ce statut d'outsider à qui on ne donne presque pas la moindre chance de passer ce 1er tour...

Pourquoi Washington va gagner

Les Wizards ont fait deux demi-finales de conférence de suite (2014 et 2015) avec un coach très moyen. Maintenant que Scott Brooks, qui "connaît le chemin des Finales", est en poste, la confiance est au plus haut. Washington a un backcourt d'élite avec John Wall et Bradley Beal, mais aussi un collectif cohérent et performant qui connaît moins de trous d'air que celui des Hawks. Otto Porter, Markieff Morris ou Bojan Bogdanovic sont autant de secondes options capables de faire la différence si le besoin se fait sentir. L'atout majeur des Wizards dans cette opposition reste tout de même John Wall, auteur d'une formidable saison régulière, et dont le match-up avec l'irrégulier Dennis Schröder risque de très mal tourner pour l'Allemand et les Hawks... Chances de passer : 70%

Pourquoi Atlanta peut gagner 

Parce qu'Atlanta est l'équipe la plus difficile à décrypter de ce 1er tour avec Chicago. Rarement dans leur histoire récente les Hawks avaient enchaîné longues séries de victoires et longues séries de défaites à ce point. En défense, le groupe de Mike Budenholzer reste capable de bétonner et de donner du fil à retordre à beaucoup d'équipes, ce qui est évidemment un avantage majeur en playoffs. Avec Millsap et Howard, les Hawks possèdent aussi deux All-Stars très expérimentés et qui ont déjà connu des finales de conférence ou même des Finales NBA tout court pour bon vieux Dwight. Les Wizards ne peuvent pas en dire autant. Chances de passer : 30%

Le joueur-clé : Bradley Beal

John Wall assurera son lot de passes décisives et devrait performer dans la lancée de sa superbe saison régulière. Mais le joueur qui peut/doit vraiment faire la différence tout au long du parcours pour les Wizards, c'est Bradley Beal. Cette saison, il a enfin pu enchaîner raisonnablement les matches et prendre feu quand il fallait, sans chercher à se lancer dans la lutte d'alpha dogs que l'on craignait avec John Wall. S'il échappe aux pépins physiques, continue de comprendre que Wall est le patron et joue avec la même intensité que lors de ses campagnes de playoffs précédentes, Washington a de vraies chances d'aller défier la meilleure équipe de l'Ouest en Finales NBA. Wall sera évidemment surveillé comme le lait sur le feu par les Hawks, mais tenir deux arrières aussi forts s'ils sont à 100% tient de l'impossible...

Le 5 qui tue des Wizards

John Wall - Bradley Beal - Bojan Bogdanovic - Otto Porter Jr - Markieff Morris. On a rien contre Marcin Gortat, mais offensivement les Wizards peuvent claquer n'importe qui avec ce cinq mega small ball.

Le 5 qui tue des Hawks

Dennis Schröder - Tim Hardaway Jr - Kent Bazemore - Paul Millsap -  Dwight Howard. Sefolosha sera évidemment important de par son expérience et ses qualités défensives, mais le trident Hardaway-Bazemore-Millsap est intrigant et peut déstabiliser beaucoup d'équipes. Bien plus que le binôme prévisible Schröder-Howard sur pick and roll.

Le morceau de la série : "Wings", Macklemore

Un titre qui symbolise bien l'ambition des Wizards de faire partie de l'élite. Un rêve presque inaccessible. https://www.youtube.com/watch?v=gAg3uMlNyHA

Sexyness de la série :  5,5/10

Les Hawks ne sont pas, à proprement parler, une équipe très fun à regarder. A contrario, les Wizards mettent un rythme et une intensité dans leurs rencontres qui garantit généralement une partie agréable à suivre. L'opposition entre les deux styles sera du coup intéressante à observer à défaut de déchaîner les passions.

Notre prono : Washington 4-1 Atlanta

Le calendrier des matches

- Game 1 : @Washington, dimanche 16 avril à 19h
- Game 2 : @Washington, jeudi 20 avril, à 1h
- Game 3 : @Atlanta, samedi 22 avril, à 23h30
- Game 4 : @Atlanta, mardi 25 avril, à 2h
Et plus si affinités...
- Game 5 : @Washington, le 26
- Game 6 : @Atlanta, le 28
- Game 7 : @Washington, le 30
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest