119 BKN
127 LAC
119 CHA
122 PHI
97 IND
89 ATL
130 ORL
117 LAL
125 NOP
115 DEN
86 BOS
98 UTA
83 CHI
122 TOR
132 HOU
112 SAC
112 DAL
109 GSW
100 PHO
110 OKC

Quai 54 : La Fusion, Hood Mix et Child of Africa démarrent bien

BasketSessionPar BasketSession Publié

Les huitièmes de finale du Quai 54 ont débuté samedi. Voici les premiers résultats au terme des six premiers matches. Un constat : les favoris tiennent majoritairement leur rang.

L'édition 2018 du Quai 54 a démarré ce samedi. Pour le moment, six huitièmes de finale ont déjà eu lieu. Et hormis la surprise Lossa, équipe issue des qualifs (qui compte tout de même dans ses rangs Antoine Eito). Les gros de La Fusion de la légende du Quai 54 Amara Sy, Le Cartel (avec Mathias Lessort et Jordan Aboudou), Hood Mix ou encore Child of Africa, l'équipe de Bismack Biyombo, joueront les quart.

Nous vous tiendrons au courant des prochains résultats et on vous donne rendez-vous ce soir pour notre gros récap de la première journée !

La Fusion 35-24 Cabo Verde

Après une première mi-temps poussive, l'incontournable Fusion d'Amara Sy (rapidement sorti pour recevoir des soins) a augmenté son intensité défensive pour verrouiller littéralement la team du Cap Vert. Landing Sané, l'interieur d'Andorre dans l'élite espagnole a fait la différence dans cette partie.

Lossa 27-22 Django Hoops Factory Squad

La team d'Antoine Eito, qualifiée hier, a créé une petite surprise en venant à bout du Django Hoops Factory Squad. Chez ces derniers, on retrouvait pourtant des joueurs comme Angelo Tsagarakis, Dominique Gentil (duo de l'équipe de France de 3x3) ou Sylvain Francisco, le meneur de Levallois. Après une partie super intense et très accrochée, Lossa l'a emporté pour avancer jusqu'aux quarts de finale.

Le Cartel 33-21 No Spain No Game

Le Cartel s'est ramené cette année avec les frères Lessort, dont Mathias, joueur des Sixers et de l'Etoile Rouge de Belgrade, mais aussi Jordan Aboudou et une escouade de costauds. Sans forcer mais avec intensité, ils ont dominé les Espagnols de No Spain No Game, désormais présents tous les ans. Attention au Cartel pour la victoire finale !

Hood Mix 25-23 Fame of Shame

Hood Mix n'est encore pas venu faire de la figuration. Etienne Ca, le jeune intérieur de Cholet, a été décisif et épatant pour battre cette sélection suisso-autrichienne qui s'est défendue vaillamment.

El Palo - BnB

Une équipe espagnole ira en quarts de finale pour défendre l'honneur local après la déroute des habitués de No Spain No Game.

Child of Africa 22-12 Phoenix Squad

Aucun problème pour l'équipe de Bismack Biyombo, qui s'est contenté de coacher Child of Africa pour son entrée en matière face à Phoenix Squad. Le niveau n'était pas fantastique, mais Earvine Bassoumba, le joueur de Rouen, est le joueur qui s'est mis le plus en évidence et a été élu MVP.

Der Stamm 31-22 World Label Mali

Histoire d'enfin atteindre le dernier carré du Quai 54, les Allemands de Der Stamm ont ramené Heiko Shaffartzik, le sniper de Jeep Elite. Avec quelques compatriotes de l'élite allemande, l'ancien Nanterrien s'est tranquillement défait des Maliens de World Label Mali pour leur entrée en matière. On retrouvera Der Stamm en quarts de finale.