Quand Reggie Evans vendait du crack…

L' ancien joueur des Kings a avoué avoir dealer avec son cousin dans sa jeunesse.

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / décalage
Quand Reggie Evans vendait du crack…
Certains joueurs NBA ont un passé plus ou moins mouvementé ou difficile. Si certains comme Leon Powe, champion 2008 avec Boston, ont vécu un certain temps dans leur voiture, d’autres se sont adonnés à des pratiques illégales. Ce qui est le cas de Reggie Evans. Avant d’amasser des millions de dollars en jouant en NBA, le vétéran a expliqué avoir eu une adolescence assez difficile à Pensacola, en Floride. A tel point que, comme bon nombre de jeunes en difficulté, Evans s’est alors mis à revendre du crack avec l’aide de son cousin.
« Ma mère n’avait pas assez pour payer le loyer, pour payer l’électricité (…) Ce qui lui restait, elle l’utilisait pour prendre les transports en commun afin d’aller travailler et revenir. Alors quand j’étais avec mon cousin, j’ai commencé à acheter du crack. C’était la seule façon de joindre les deux bouts » explique t-il au Washington Post.
Généralement, « Slim » comme il se faisait appeler, achetait pour 100 dollars de crack avant de le revendre le double dans la rue. Aujourd’hui sans club à 35 ans, Reggie Evans n’a pas officiellement pris sa retraite et tourne en carrière à 4,1 points et 7,1 rebonds.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest