Quelle stratégie choisir pour ralentir LeBron James ?

Les Indiana Pacers sont dos au mur, au bord de l’élimination avant d’affronter les Cleveland Cavaliers de LeBron James ce soir. Essayer de stopper le King est la clé pour gagner et arracher un Game 7.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié
Quelle stratégie choisir pour ralentir LeBron James ?

Il est très, très, très risqué de miser contre LeBron James quand le King est opposé à un adversaire de sa propre moitié du pays. Il règne sans partage sur la Conférence Est depuis 2011. Alors il reste le grand favori pour atteindre les finales. Même quand son équipe est plus limitée que par le passé. Même quand elle est menée 2-1 avant un quatrième match à jouer à l’extérieur. Le natif d’Akron a guidé les siens à la victoire lors du Game 4 avant d’achever les Indiana Pacers au buzzer, avec 44 pions en prime, lors du Game 5. Il est donc désormais en position de terminer le boulot. Et James se manque rarement quand il est dans cette situation. Il termine.

Les Indiana Pacers ont donc du souci à se faire. Nate McMillan va devoir trouver une stratégie à adopter pour ralentir – l’arrêter semble impossible – le meilleur joueur du monde. Brian Windhorst d’ESPN a une éventuelle proposition. L’insider a relayé une statistique assez intéressante. LeBron James n’a subi de prises-à-deux que sur 16 possessions depuis le début de la série. Il a pourtant été impliqué dans 449 actions offensives. Le staff de la franchise d’Indianapolis se refuse à doubler sur le quadruple MVP. Les Cavaliers ont pourtant beaucoup de mal dans cette situation. Les joueurs de Cleveland n’ont converti qu’une seule de leurs dix tentatives après une prise-à-deux sur leur champion.

« Ils ont changé leur cinq et il y a trois shooteurs autour de lui. En gros, ils vont font comprendre qu’ils vont shooter si vous aidez sur lui. Et si vous n’aidez pas il va au panier », explique Nate McMillan.

Choisissez votre poison. Dans le Game 5, les Pacers ont préféré laisser jouer James en individuel. Il a donc marqué 44 points. Bojan Bogdanovic avait bien tenu le choc dans le Game 3 mais il n’est pas taillé physiquement pour le contenir. Personne ne l’est. Deux points valent moins que trois alors les joueurs d’Indiana ne doublent pas. Mais il sera intéressant de suivre la stratégie adoptée ce soir. Si les shooteurs de Cleveland sont dans un mauvais soir, ça peut valoir le coup de les forcer à prendre leurs responsabilités. Ils ne seront peut-être pas aussi tranchants que LeBron James dans un match décisif…

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest