Gasol ce héros, Harden est amoureux : ce qu’on a retenu de la nuit

Il n'y pas eu que le show Klay Thompson cette nuit en NBA. D'autres faits de jeu et événements nous ont fait décoller du canapé.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Gasol ce héros, Harden est amoureux : ce qu’on a retenu de la nuit
Il y a tellement de matches, d'actions et d'histoires qui se disputent et s'écrivent chaque soir en NBA qu'il est difficile de garder un œil sur toutes les performances et les anecdotes. Mais notre crew est là pour vous mettre au parfum des infos les plus pertinentes (ou non) du week-end. - Klay Thompson joue les lieutenants, mais c'est une p***** de star qui s'ignore. 60 points en 29 minutes. Même dans NBA 2K, ça ne se claque pas aussi facilement... - Et voilà, les refs font encore payer à la France la non-intervention en Irak en refusant à Rudy Gobert ce tomar d'une violence extrême. Quel scandale ! - On sent que les Spurs ont moins de marge de manœuvre et qu'ils s'arrachent sur certains matches, comme cette nuit à Milwaukee, mais San Antonio, sans faire de vagues, a gagné 17 de ses 21 matches cette saison. Le tout après avoir vu partir en retraite le meilleur joueur de l'histoire de la franchise. Respect. - Pas sûr qu'on se rende toujours bien compte du niveau de Marc Gasol. L'Espagnol porte les Grizzlies sur ses épaules depuis le début de la saison et a même sorti la cape de super-héros cette nuit à New Orleans. Jugez plutôt : un triple-double, un tir à 3 points pour arracher la prolongation, un contre pour que le match se poursuive et un panier décisif pour décrocher la victoire dans la seconde. Muy bien Marc, muy bien. - Metta World Peace dans le 5 des Lakers ! Soit Luke Walton a beaucoup d'humour, soit il lui doit du pognon depuis une partie de cartes quand ils étaient coéquipiers et il tente de le rembourser en nature... - Il n'y a d'ailleurs pas que la présence de l'ami des pandas qui était intrigante dans le cinq californien. Alors que Jordan Clarkson et Lou Williams étaient aptes, il a démarré le match sans le moindre meneur sur le terrain, voir même sans le moindre arrière de formation ! MWP, Brandon Ingram, Luol Deng, Julius Randle et Timofey Mozgov. Lou-Will, "the real polygamous MVP et Clarkson sont quand même entrés assez rapidement pour mettre un peu d'ordre là-dedans. On ne pourra en tout cas pas reprocher à Luke Walton de ne pas tenter des choses. - James Harden sur sa relation avec Mike D'Antoni après la victoire contre Boston : "Il n'essaye pas de me contrôler. Il me propose un système et si j'en ai un différent à soumettre, il me laisse faire. On arrive à parler de tout et on continue à se découvrir chaque jour. C'est vraiment top". Le barbu a mûri et enfin trouvé l'amour. Ce n'est jamais une mauvaise idée de couper court à une relation avec une Kardashian. Surtout pour se mettre avec un moustachu repenti. - C'est quand même fou à quel point le karma de JR Smith est mauvais à chaque fois qu'il n'est pas dans une contract year... On espère pour lui et les Cavs que sa blessure au genou n'est pas trop sérieuse. Dans le cas contraire, on peut être sûr que LeBron va passer un coup de fil à Ray Allen... - Le duel de rookies du mois entre Joël Embiid et Jamal Murray a tourné à l'avantage du second, qui a encore dépassé la barre des 20 points en sortie de banc. On notera que même si le "Process" était dans un mauvais soir en termes d'adresse (5/15) il a réussi à compenser avec 5 contres. - Une action qui met aux prises Giannis Antetokounmpo et Kawhi Leonard, deux freaks dont le destin est de contrôler la planète. Jouissance. http://www.dailymotion.com/video/x54ibgu_quand-giannis-antetokounmpo-fait-une-kawhi-leonard-a-kawhi-leonard_sport
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest