Rajon Rondo : « Tout ne dépend pas que de moi »

Vivement critiqué notamment pour sa mauvaise gestion des fins de match, Rajon Rondo s'est défendu en indiquant qu'il n'était pas le seul responsable.

Damien Da SilvaPar Damien Da Silva | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Rajon Rondo : « Tout ne dépend pas que de moi »
L'excuse est vieille comme le monde, c'est pas moi c'est les autres. Mais dans le cas de Rajon Rondo, c'est un peu différent car le meneur n'a pas vraiment peur d'assumer ses propres erreurs mais il aimerait simplement ne pas être la seule cible des critiques. Depuis plusieurs semaines, le franchise player des Boston Celtics est vivement critiqué pour sa gestion des fins de rencontre et il est tenu comme responsable des mauvais résultats de la franchise (7 victoires pour 13 défaites). Le vrai problème, c'est que les Celtics affichent un bilan de 4 victoires pour 9 défaites dans les matches serrés (moins de 5 points d'écart à 5 minutes du terme) et que le coupable désigné est Rajon Rondo. Mais le meneur n'est pas franchement d'accord et il s'est défendu après la nouvelle défaite de son équipe face aux Charlotte Hornets :
"Je m'en fous des critiques, je suis ici depuis longtemps, je suis le capitaine, je suis le meneur donc je suis toujours le premier à blâmer. Je joue ici depuis 9 ans, je suis l'un des meilleurs à mon poste, mais je suis humain, je fais des erreurs. Mais tout ne dépend pas de moi, c'est un effort collectif, je suis peut-être le capitaine mais il y a 15 autres gars dans cette équipe et on est tous ensemble", a expliqué Rajon Rondo à ESPN.
Avec un différentiel de - 47 dans le 4ème QT en sa présence lors de ces fameux matches serrés, Rajon Rondo a tout de même reconnu qu'il était aussi l'une des causes des problèmes, mais il a tenu à insister sur le fait qu'il n'était simplement pas le seul responsable. Un point de vue partagé par ses coéquipiers et notamment par Jeff Green :
"C’est un sport collectif. Rajon n’est pas le seul responsable. Parfois c’est moi le fautif, parfois c’est Jared. Ça ne sert à rien de trouver un responsable à chaque défaite, c’est à toute l’équipe de trouver des solutions pour faire mieux."
Malgré les difficultés actuelles de la franchise à terminer les matches, les Celtics ne sont qu'à une petite victoire de la 8ème place de la conférence Est et ils pourraient rapidement être parmi les équipes qualifiées pour les playoffs. La clé ? Trouver une constance lors des fins de match et la solution doit en effet venir de Rajon Rondo.
Afficher les commentaires (16)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest