Rajon Rondo est impatient de prendre Lonzo Ball sous son aile

BasketSessionPar BasketSession Publié

Admiratif des qualités de Lonzo Ball, Rajon Rondo a déjà hâte de jouer les mentors auprès du jeune meneur des Los Angeles Lakers.

Si l'on pouvait craindre que la concurrence entre Lonzo Ball et Rajon Rondo puisse provoquer quelques remous au sein du vestiaire des Lakers, les premières déclarations du vétéran au sujet de son nouveau coéquipier auront de quoi rassurer les fans angelenos quant à la future cohabitation entre les deux hommes.

Même si l'ancien champion NBA avec les Celtics entend jouer sa carte à fond pour s'emparer du poste de meneur titulaire, il se frotte déjà les mains à l'idée d'endosser le rôle de mentor pour aider le numéro 2 de la Draft 2017 à prendre une nouvelle dimension. Dans une vidéo postée sur le compte Twitter de la franchise californienne, "RR" a fait l'éloge de l'ancienne star d'UCLA tout en faisant part de son impatience de bientôt pouvoir s'entraîner à ses côtés.

« Son QI à 19 ou 20 ans est probablement le meilleur que j'ai jamais vu dans ce sport. J'adore son altruisme et la façon dont il joue pendant les matches. Il veut le meilleur pour ses coéquipiers. Et je pense que nous avons beaucoup de similitudes dans notre jeu », a expliqué le meneur de 32 ans.

« Je suis impatient de lui enseigner le plus de choses possibles ainsi que de pouvoir également apprendre de choses de lui. Je suis vraiment ouvert à ça. Je ne suis pas dans un état d'esprit où je me considère comme le vétéran qui ne peut pas apprendre des jeunes joueurs. Je suis impatient de pouvoir établir un grande relation et de bosser et un super mec comme lui. »

De sages paroles qui contrastent avec le discours tenu par LaVar Ball qui n'avait pas tardé à réagir à l'arrivée de Rajon Rondo à L.A.. en affirmant que le quadruple All-Star serait un parfait "back up" pour son fiston. Rappelons toutefois que Lonzo Ball, touché au genou, sera indisponible au moins jusqu'à l'ouverture du training camp. De quoi laisser supposer que les Lakers pourraient envisager une reprise en douceur de leur meneur qui devra certainement se contenter d'un rôle de doublure en attendant de retrouver la pleine possession de ses moyens.