Ray Allen s’attend à des retrouvailles « glaciales » avec Boston

Les Celtics ne feront pas de cadeau à leur ancien coéquipier.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / FAIL
Ray Allen s’attend à des retrouvailles « glaciales » avec Boston
Comme chaque année, la NBA a décidé de régaler les fans en proposant plusieurs affiches prestigieuses. Pour ouvrir le bal ce soir, le Heat recevra Boston pour un remake des dernières finales de conférences. Au delà de la rivalité entre les deux équipes, la rencontre de ce soir sera marquée par les retrouvailles entre Ray Allen et ses ex-coéquipiers. Son ancien coach, Doc Rivers estime cependant que l'enjeu du match prendra le dessus sur l'évènement.
« Je ne suis pas content pour lui parce qu’il est parti mais je pense que ça reste un mec super. Finalement, nous allons tous passer au-dessus de ça. », a confié Rivers au Miami Herald.
Rajon Rondo considère lui aussi que le duel entre deux équipes habituées à s'affronter sera le principal intérêt du match.
« C’est juste un autre match de basket. C’est un duel qui promet d’être chaud parce que les deux équipes ont bataillé durant les trois dernières années. »
Et par rapport au conflit qui l'opposait à Allen, considéré comme la cause principale du départ de Jesus, Rondo préfère éviter la question. D'après lui, Ray-Ray est ancien coéquipier comme un autre.
« Je préfère ne pas en discuter. Je ne pense pas qu’il y avait un facteur n°1. Je pense que c’est une succession de choses qui ont pesé. Donc, au jour d’aujourd’hui, dans ce contexte, je ne tiens pas à en parler. » « J’ai déjà joué contre d’anciens coéquipiers. J’ai joué contre Perk, contre Eddie House, donc ce n’est pas la première fois. »
Ray Allen lui même ne veut pas faire de cette rencontre une affaire personnelle même s'il ne s'attend pas à un accueil chaleureux de la part des C's.
« Il n’y a rien de personnel. Vous voulez battre l’autre équipe. Je pense que leur attitude sera toujours glaciale avec toute personne qui n’est pas un Celtic. Ils n’aiment jamais l’adversaire. »
Adversaire du Heat pendant des années, Ray Allen est passé cet été dans le camp adverse. Et si les retrouvailles avec les C's risquent d'être délicates, ses nouveaux partenaires veulent tout mettre en oeuvre pour intégrer leur shooteur le plus rapidement possible. C'est le cas de Dwyane Wade, qui compte mettre l'ancien Sonic dans les meilleures dispositions pour qu'il puisse tourner la page. Et d'après Flash, une victoire ce soir à Miami serait le moyen idéal de conforter Allen dans sa décision d'avoir rejoint la Floride.
« Nous voulons le faire pour Allen, dans un sens », confie l'arrière du Heat. « La seule chose qu’on peut faire en tant que coéquipiers, c’est de montrer combien on apprécie qu’il soit là et qu’il ait pris la bonne décision. Il doit se sentir à l’aise avec nous. »
Seul Paul Pierce apporte un peu d'humanité avant une rencontre qui s'annonce déjà tendue. En bon capitaine, The Truth a affirmé qu'il n'a aucune rancoeur envers son ancien partenaire même s'il ne lui fera aucun cadeau.
« Je lui souhaite le meilleur pour lui et sa famille mais je reste concentré sur les Boston Celtics. »
Il y aura donc une atmosphère de guerre froide ce soir à l'American Airlines Arena. Mais au final, seule la victoire comptera. Demandez à Kevin Garnett...
« Je m’en fous », a simplement précisé KG. « Je vais jouer mon match et foutre le camp d’ici. Point final. » 
Ça a le mérite d'être clair...
Afficher les commentaires (25)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest