Jeremy Lamb, la bonne surprise du Thunder

Auteur de son meilleur total en carrière cette nuit contre Houston (22 points), Jeremy Lamb serait-il en train d'exploser ?

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Jeremy Lamb, la bonne surprise du Thunder
Inclu dans le trade qui avait envoyé James Harden à Houston, Jeremy Lamb a joué un bien mauvais tour à la franchise qui l'avait drafté la saison dernière (#12). Avec 22 points inscrits (à 8/10) en 26 minutes dans la victoire des siens face aux Rockets, le jeune arrière d'OKC a tout simplement battu son record en carrière ajoutant 5 passes, 5 rebonds, deux interceptions et un contre. De quoi s'attirer les éloges de Kevin McHale qui, avait eu l'occasion de diriger Jeremy Lamb lors de la pré-saison 2013 avant que ce dernier ne s'envole pour OKC.
« Il est très grand, il a un bon shoot et c’est encore un jeune gamin. Donc il ne peut que progresser », confiait hier le coach des Rockets après la défaite concédée contre le Thunder.
Kevin McHale ne s'y trompe pas. A 21 ans, l'ancien de Connecticut a clairement franchi un cap cette saison pour s'installer solidement dans la rotation du Thunder. Avec la blessure de Russell Westbrook, il bénéficie aujourd'hui d'un temps de jeu encore plus important, preuve que la franchise est désormais prête à lui confier de nouvelles responsabilités. La bonne nouvelle pour OKC, c'est qu'en l'absence de RW, Jeremy Lamb va pouvoir gagner du temps de jeu et donc de l'expérience, tout comme Reggie Jackson aux côtés de qui il forme l'un des tandems de benchers les plus redoutables de la ligue. Les deux hommes de 23 et 21 ans sont certainement un des backcourts remplaçants les plus explosifs de NBA. Rapides, vifs, adroits, Jackson et Lamb sont respectivement les 4ème et 5ème scoreurs du Thunder derrière les deux stars et Ibaka. Ils compilent à eux deux 23 points, 6 rebonds et 6 passes en 46 minutes de moyenne et apportent une énergie impressionnante dès qu'ils entrent sur le terrain. Associés aux rugueux Collison et Adams, ils donnent un autre visage à la second unit d'OKC. A tel point que les fans locaux ont presque déjà oublié les anciens 6èmes hommes de luxe qu'étaient Kevin Martin et James Harden.

Les Highlights de Jeremy Lamb contre Houston

[youtube hd="0"]https://www.youtube.com/watch?v=5UretmbTzXw[/youtube]

Les stats de Jeremy Lamb

Year Team G Min FGM FGA FG% 3PM 3PA 3PT% FTM FTA FT% Off Def Reb Ast TO Stl Blk PF Pts
2012-13 OKC 23 6:22 1.0 3.0 35.3 0.4 1.3 30.0 0.6 0.6 100.0 0.2 0.6 0.8 0.2 0.3 0.1 0.1 0.6 3.1
2013-14 OKC 30 21:04 4.0 8.4 47.8 1.4 3.4 40.6 0.6 0.6 94.7 0.3 2.2 2.4 1.4 0.6 0.7 0.4 2.1 10.0
Totals 53 14:41 2.7 6.0 45.1 0.9 2.5 38.2 0.6 0.6 97.0 0.2 1.5 1.7 0.9 0.5 0.4 0.2 1.4 7.0
Afficher les commentaires (9)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest