Reggie Evans : « Il n’y a pas une semaine qui passe sans que je pense à mon père »

Reggie Evans met tout son cœur à l'ouvrage dans son rôle de père en dehors des terrains. Pour ne pas répéter les erreurs du sien...

Mickael LaviollePar Mickael Laviolle  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Reggie Evans : « Il n’y a pas une semaine qui passe sans que je pense à mon père »
Nul doute que Reggie Evans a du être gâté pour la fête des pères, hier. L'energize player des Brooklyn Nets met autant d'énergie dans la vie de tous les jours pour s'occuper de ses trois enfants qu'il en met sur le terrain pour se battre sur tous les rebonds. Il veut tout simplement que ses enfants ait le père qu'il n'a jamais eu. Incarcéré à de nombreuses reprises pour avoir dealé de la drogue, son père Reginald n'a pas été vraiment présent lorsqu'il était plus jeune et c'est sa mère qui a dû l'élever seule.
"Il n'y a pas une semaine qui passe sans que je pense à mon père", a-t-il confié à ESPN NY.
Comme s'il voulait rattraper les erreurs de son père, Reggie s'implique avec les enfants de sa ville natale, Pensacola en Floride. Le 18 mai dernier, il a organisé son huitième barbecue annuel, où il invite des enfants à manger et jouer au basket. Le 13 juillet prochain, il organisera un match de charité de softball pour récolter des fonds pour sa fondation visant à apporter "du changement et à promouvoir le progrès dans les communautés défavorisées".
"C'est ma mère qui m'a élevé. Mon père vendait de la drogue et il faisait des aller-retours en prison. C'était un peu dur. J'essaie simplement de donner aux moins chanceux qui n'ont pas grand chose dans leur vie pour s'en sortir... Tant que je permets aux enfant d'avoir une vie équilibrée et que je continue à leur donner de l'espoir et de la confiance en eux, je sais qu'ils peuvent s'en sortir."
De nombreux sportifs participeront à l'événement le 13 juillet : Andray Blatche et Marshon Brooks des Brooklyn Nets, mais aussi Marquis Daniels (Bucks), Rashard Lewis (Heat), Marreese Speights (Cavaliers), Trent Richardson (Cleveland Browns NFL), Derrick Brooks (ancien joueur des Tampa Bay Buccaneers), Justin Gatlin (athlétisme), Michelle Snow (WNBA) et Johanna Long (NASCAR) seront de la partie. Pour rattraper le passé, Reggie Evans s'est aussi attelé à nouer une relation avec son père.
"Pour être honnête avec vous, nous discutons, nous communiquons. Je dois dire que les choses s'améliorent. Je suis vraiment à l'aise avec ce sujet. Il n'était pas vraiment là pour moi à plein temps, donc le fait qu'il soit absent m'a donné envie d'être là pour mes enfants. Avoir des bons moments avec eux c'est très important, il m'a beaucoup aidé pour ça. Je regarde cette situation avec un regard positif. Désormais, mon père et moi sommes en bonnes relations."
Afficher les commentaires (8)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest