Reggie Jackson peut-il devenir le leader des Pistons ?

Prolongé au prix fort par les Detroit Pistons, Reggie Jackson aborde la nouvelle saison NBA avec la rage au ventre. Le jeune meneur doit passer un cap.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Reggie Jackson peut-il devenir le leader des Pistons ?

Les Detroit Pistons n'ont pas hésité à sacrifier deux joueurs et deux seconds tours de draft pour mettre la main sur Reggie Jackson en février dernier alors même que le contrat "rookie" de ce dernier arrivait à expiration quelques mois plus tard. Si la franchise dispose déjà d'un meneur talentueux en la personne de Brandon Jennings, excellent avant sa terrible blessure au tendon d'Achille en cours de saison, les dirigeants n'ont pas tergiversé sur le cas de Jax cet été. Ils lui ont offert le pactole : 80 millions sur cinq ans, soit l'équivalent de ce que percevra John Wall, pourtant All-Star et patron des Washington Wizards (Wall s'est lui-même dit choqué de savoir que Jackson gagnerait autant d'argent que lui).

"C'était un grand jour pour nous lorsque nous avons récupéré Reggie en février dernier et c'est encore plus important pour nous de l'avoir prolongé sur plusieurs saisons", reconnaît Stan Van Gundy, président et coach des Pistons. "Il est l'une des pièces essentiels du puzzle que l'on met en place ici."

Les Pistons n'ont pas caché leur admiration pour Reggie Jackson. Il semblait clair que le staff l'ait intégré au processus de reconstruction de l'équipe au moment même où ils ont envoyé D.J. Augustin et Kyle Singler à Oklahoma City. Jackson leur a donné raison. Il tournait à 17,6 pts, 4,7 rbds et surtout 9,6 pds avec les Pistons. Des statistiques flatteuses même si sa réussite aux tirs (43% dans le champ et 33% à trois-points) fait tâche. Le jeune homme de 25 ans est un joueur prometteur et il a déjà l'expérience des playoffs grâce à ses campagnes effectuées avec le Thunder. Il lui faudra cependant franchir un cap pour être digne de son nouveau statut.

"Je vais être un leader dès le début du training camp. Je dois être le premier arrivé à la salle et le dernier à partir."

Reggie Jackson a de l'ambition. C'est justement dans le leadership et dans la gestion du jeu qu'il doit progresser. Ses qualités sont indéniables mais il doit maintenant prendre de la bouteille pour s'affirmer comme le patron à Detroit. Les Pistons devront aussi veiller à faire fonctionner le tandem Jackson - Jennings. Si jamais l'un des deux venait à flancher, il pourrait être transféré en cours de saison. Vu l'investissement réalisé par la franchise, on n'imagine mal l'ancien joueur du Thunder mettre les voiles...

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest