Un retour de Gordon Hayward cette saison toujours écarté

BasketSessionPar BasketSession Publié

Victime d'une grave blessure lors du premier match de la saison, l'ailier des Boston Celtics Gordon Hayward ne devrait toujours pas revenir lors de cet exercice.

Victime d'une fracture de la cheville dès le premier match de la saison NBA face aux Cleveland Cavaliers, l'ailier des Boston Celtics Gordon Hayward continue de poursuivre sa rééducation pour retrouver les parquets. Déjà présent sur les terrains pour s'entraîner individuellement, l'ancien joueur du Utah Jazz n'a jamais caché son envie de tenter un possible retour sur cet exercice, notamment lors des Playoffs. Cependant, son entraîneur Brad Stevens a tenu à calmer les fans des Celtics en indiquant que le retour d'Hayward n'était absolument pas programmé pour cette saison.

"Dans ma tête, il ne reviendra pas cette saison. C'est comme ça que nous gérons cette situation. Gordon et moi, nous n'avons jamais discuté d'un éventuel retour cette saison. Nous avons toujours parlé de comment il se sentait et comment il évoluait. Nous apprécions ses progrès, même les petits, ce sont de grandes étapes. C'était une grosse blessure, une grosse épreuve à surmonter physiquement et émotionnellement. C'est bien de se féliciter de ses progrès, mais les gens ne devraient pas en déduire qu'il va jouer en NBA bientôt. C'est une longue route qu'il va devoir parcourir, il ne faut pas se précipiter. Il faut fonctionner étape par étape, au jour le jour, donc je n'ai jamais pensé qu'il allait revenir cette saison", a commenté Brad Stevens pour The Dan Patrick Show. 

Un discours totalement logique de la part du coach de Boston pour calmer les attentes des fans. Si Gordon Hayward ne revient pas, c'est normal et les supporters ont été prévenus. A l'inverse, s'il parvient à revenir pour les Playoffs (et pourquoi pas jouer un rôle en sortie de banc), il s'agira d'une belle surprise et d'une arme supplémentaire pour surprendre les équipes adverses. On surveillera tout de même l'évolution de la situation à l'approche du mois d'avril...