Rick Carlisle : « C’était le grand Dirk Nowitzki »

Malgré la nouvelle défaite concédée par Dallas, les Mavs ont tenu à rendre hommage au courage de Dirk Nowitzki, héroïque la nuit dernière (34 pts, 8 rbds, 4 passes).

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Rick Carlisle : « C’était le grand Dirk Nowitzki »
A bientôt 37 ans, Dirk Nowitzki a démontré qu’il en avait encore dans le réservoir. Co-meilleur marqueur des Mavs la nuit dernière avec 34 points, l’ancien MVP a longtemps porté les siens dans un Game 3 à l’issue cruelle pour les Texans, aux portes de l’élimination après une nouvelle défaite concédée sur le fil face aux Rockets. Héros malheureux d’une soirée durant laquelle il a pourtant été au four et au moulin (8 rebonds, 4 passes), le géant allemand a reçu un bel hommage de la part de Rick Carlisle, impressionné par la performance "vintage" de son vétéran.
 « C’est le grand Nowitzki. Il est tout simplement incroyable. Il a un cœur incroyable. Tout est incroyable chez lui. C’est lui qui nous a portés », confiait Rick Carlisle à ESPN après le match.
En s’appuyant sur l’adresse de Nowitzki (10/19 aux tirs, 11/11 aux lancers francs) et sur un excellent Monta Ellis (34 pts), les Mavs ont fait douter les Rockets d’un intenable James Harden (42 pts) jusque dans les toutes dernières secondes du match. Dallas aurait même pu arracher une prolongation si l'ancien Warrior n'avait pas vu sa dernière tentative mourir sur le plexi. [youtube hd="0"]https://www.youtube.com/watch?v=OJx8Cqs9SdM[/youtube]
 « Il y un million de choses qui passent par votre esprit, et notamment sur les choses que vous auriez pu faire différemment. Mais je ne vais pas remettre en question ou mettre en cause le coach. Monta a été important pour nous ces deux dernières années. Il venait juste de marquer sur un superbe drive. Je pense que nos résultats dépendent de lui ces deux dernières années car il est devenu notre ‘clutch guy’. »
Si Dirk Nowitzki s'est résolu à accepter un rôle un peu plus en retrait, il n'en reste pas moins le patron d'un vestiaire, déçu que les efforts de leur leader n'aient pas été récompensés.
« Nous avions plus que jamais besoin de son leadership ce soir et il est passé à l’action.Surtout en fin de match.  » constatait Devin Harris après la rencontre. « Ça me brise le cœur de ne pas avoir pu obtenir cette victoire pour lui. Surtout au vu des efforts qu’il a produit ce soir. »
Objectif désormais pour Dirk Nowitzki : oublier ce qu'il qualifiait hier soir comme l'un des 'pires défaites de sa carrière' et tout donner lors du Game 4 pour éviter un 'sweep' aux siens.
Afficher les commentaires (8)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest