Rip Hamilton : « Cette saison, c’est le jour et la nuit »

L'ancien Piston aborde la saison avec optimisme.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Rip Hamilton : « Cette saison, c’est le jour et la nuit »
Après une saison gâchée par une série de blessures, Rip Hamilton est sur le retour. A 34 ans, il souhaite maintenant tirer un trait sur cette année noire durant laquelle l'enchaînement des matches l'a empêché de pouvoir récupérer.
« Je suis content, tout évolue de manière régulière », a-t-il indiqué au Miami Herald.
L'an dernier, Hamilton a passé la plus grande partie de son temps à l'infirmerie. Il est aujourd'hui soulagé de voir le bout du tunnel et d'attaquer la saison avec un moral retrouvé.
« Je l’ai dit toute l’année : avec tous ces matchs dans un laps de temps très court, il allait y avoir des blessures. Je ne pouvais pas être sur le terrain. Et quand je suis revenu, Derrick s’est blessé. C’est fou. Cette saison, c’est le jour et la nuit, physiquement et mentalement. »
L'ancien Piston, annoncé comme la principale recrue des Bulls en début de saison dernière, espère que la pré-saison, annulée lors de l'exercice précédent, lui permettra de trouver les automatismes au sein du collectif de Tom Thibodeau.
« L’an dernier, je n’ai pas participé au training camp, donc tout a été appris à la volée, sans entraînement. C’est agréable parce que maintenant, j’ai la possibilité d’apprendre les systèmes avec Tom Thibodeau. Offensivement, j’ai toujours essayé d’étudier où je peux trouver les shoots ouverts. L’an dernier c’était plutôt : « Comment je peux utiliser Carlos Boozer et Joakim Noah ? ».  Et quand je suis revenu, je me suis blessé. »
De son côté, le coach de Chicago compte beaucoup sur l'expérience de son arrière, surtout en l'absence de Derrick Rose.
« C’est un joueur fantastique, pas seulement grâce à son scoring, mais aussi par sa capacité à créer du jeu […] Il a beaucoup d’expérience. C’est un gros plus. Lui et Carlos jouent extrêmement bien ensemble, c’est un autre avantage. »
Reste à savoir si, pour sa quatorzième saison, Hamilton, aura toujours les jambes pour avoir un impact conséquent sur le jeu des Bulls.
« Quand vous jouez aussi longtemps, les gens disent que vous devez faire certaines choses parce que  vous êtes vieux », constate le triple All Star. « Je me dis que j’ai encore 27 ans des fois. J’essaie d’en tirer avantage. »
Afficher les commentaires (4)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest