Les Rockets s’effondreront-ils sans Dwight Howard ?

Tandis que le pivot des Houston Rockets, Dwight Howard, devrait effectuer son retour dans seulement à huit semaines, la franchise du Texas tente de faire oublier l'absence dans ses rangs de l'un des meilleurs défenseurs de la Ligue.

Guillaume RantetPar Guillaume Rantet | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Le coup dur se prolonge pour les Rockets. Absent depuis le 23 janvier dernier, Dwight Howard manquera à l'appel encore entre six et huit semaines. Deux fois plus que ce qui était prévu la semaine dernière. Le temps que l'injection de moelle osseuse dans le genou droit permette au pivot de retrouver les parquets. Seul point positif pour Houston dans cette affaire : Dwight Howard ne souffre pas de dommages structuraux au genou. Autrement dit, une fois de retour, il ne devrait plus quitter ses coéquipiers suite à une rechute. Et le pivot de 2,11 m devrait participer aux play-offs. Mais ses coéquipiers parviendront-ils à pallier son absence d'ici-là ? [html] [/html] C'est une certitude : on ne remplace pas facilement un homme élu trois fois défenseur de l'année. Avec onze rebonds de moyenne, soit un poil moins que celle de la saison passée (12,2), Dwight Howard était précieux aux Rockets sur le plan défensif. Mais aussi un atout offensif, auteur de 16,3 points par match en moyenne. Le parfait complément de James Harden et de ses 27,5 points par match. Avec un tel duo, les Houston Rockets pouvaient viser haut dans la conférence Ouest. Très haut. Mais en l'absence d'un joueur de ce calibre, la franchise pourrait chuter au classement en vue des play-offs. Autrement dit, subir le syndrome OKC, qui peine encore à rattraper ces semaines passées sans Kevin Durant et Russell Westbrook.

Houston tient le choc sans Dwight Howard

Mais Houston n'a pas encore subi une telle chute depuis la blessure d'Howard : la franchise a un bilan de six victoires pour deux défaites depuis le 23 janvier. Elle est toujours troisième de sa conférence, même si Portland et Dallas, quatrième et cinquième, sont en embuscade. Hier, les Rockets ont été défaits par les Blazers, malgré un James Harden auteur de 45 points et de 9 rebonds. D'ailleurs, comme il l'annonçait, le candidat au titre de MVP s'est un peu plus mis à la défense afin de combler l'absence de Dwight Howard. Mais cela n'aura pas suffi. Les efforts du barbu le plus célèbre de la Ligue, ni ceux de Donatas Motiejunas et Trevor Ariza (6 et 7 rbds) pour faire oublier leur pivot convalescent n'ont permis à Houston de venir à bout d'une autre équipe relevée de l'Ouest. Si la blessure de Dwight Howard n'a pas encore été fatale aux Rockets, elle pourrait le devenir d'ici le mois prochain.
Afficher les commentaires (5)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest