99 IND
91 MIA
104 WAS
115 BKN
112 MEM
104 SAC
112 MIN
96 POR
129 NOP
124 NYK
123 MIL
104 CHI
123 BOS
116 TOR
113 PHI
107 UTA

Les Cavaliers vont relancer Rodney Hood au Game 3

BasketSessionPar BasketSession Publié

Quasiment plus utilisé par Tyronn Lue depuis plusieurs matches, Rodney Hood devrait effectuer son retour dans la rotation lors du Game 3 des finales NBA 2018.

Quand il a été transféré aux Cleveland Cavaliers, Rodney Hood a vite évoqué l’opportunité de rejoindre une équipe présente en finales chaque année depuis 2015. Il s’imaginait déjà partir à la conquête du titre NBA. En revanche, il n’avait probablement pas anticipé un rôle aussi réduit au sein de la rotation de Tyronn Lue. Le jeune homme était titulaire au coup d’envoi des playoffs. Il a été relégué sur le banc dès le deuxième match du premier tour contre les Indiana Pacers. Jusqu’au jour où, furieux, il a refusé de rentrer sur le terrain à la fin d’une partie déjà pliée du second round. Son coach ne l’a pas complètement évincé depuis. Mais le bonhomme a tout de même encaissé six DNP (Did Not Play) au cours des dix dernières sorties de son équipe.

Il a joué à peine plus de quatre minutes – en cumulé – depuis le début des finales NBA 2018. Les Cavaliers ont perdu les deux premiers matches et ils sont déjà dos au mur. Le staff doit trouver des nouvelles solutions. Lue va donc relancer Rodney Hood au Game 3.

« Il va avoir sa chance. On verra comment il se débrouille », a confié l’entraîneur de Cleveland à la presse US.

Hood a été acquis lors du transfert de Jae Crowder vers Utah. Capable de jouer arrière comme ailier, le joueur de 24 correspond aux standards modernes de la NBA pour son poste. 2,03 mètres, des qualités athlétiques, du scoring et le potentiel physique pour défendre sur plusieurs gabarits différents. Ce sont là les qualités idéales – et mêmes requises – pour avoir un impact contre les Golden State Warriors. Les champions en titre misent justement sur cette polyvalence (en plus de leurs nombreux talents). L’Histoire récente démontre qu’ils ne peuvent être battus qu’à leur propre jeu. Alors leurs adversaires doivent s’armer en basketteurs complets capable de « switcher » sur les écrans en défense et d’étirer le jeu avec leur adresse extérieure en attaque.

Le natif du Mississippi a le profil. Il reste un joueur irrégulier peut-être pas assez menaçant pour faire la différence. Mais ça peut tout de même valoir le coup de tenter le pari Rodney Hood lors du Game 3.