Rodney Hood parie sur lui-même et c’est risqué

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Rodney Hood a signé sa qualifying offer avec les Cavs, après avoir refusé une offre de 21 millions de dollars... Il sera free agent en 2019.

Les joueurs qui misent sur eux-mêmes ne connaissent pas toujours la réussite. Refuser une offre substantielle sur plusieurs saisons - en l'occurrence 21 millions de dollars garantis sur 3 ans - c'est un risque. Rodney Hood l'a pris dimanche soir.

Selon Joe Vardon de Cleveland.com, l'ailier des Cavs a refusé la dernière offre du GM Koby Altman et signé sa qualifying offer à hauteur de 3.4 millions de dollars. En gros, Hood sera free agent à l'été 2019. Son but : convaincre les Cavs ou une autre franchise qu'il vaut plus que 7 millions par an.

A priori titulaire au poste 3 à la reprise malgré une fin de saison chaotique, Rodney Hood s'expose néanmoins à la jurisprudence Nerlens Noel. Aujourd'hui à OKC dans un deal qui lui rapportera 1.5 millions de dollars, l'ancien pivot de Dallas avait refusé... 70 millions de dollars garantis par les Mavs. On ne va pas le plaindre, mais la bascule est quand même violente...

Débarqué à Cleveland avant la deadline la saison passée, Rodney Hood était petit à petit sorti des plans de Tyronn Lue. On se souvient qu'il avait refusé d'entrer en jeu lors d'un match de playoffs, vexé de ne pas se voir proposer mieux que du garbage time. Il avait réussi un comeback intéressant lors du game 3 des Finales NBA face aux Warriors malgré la défaite.