Ronny Turiaf : « Il y a beaucoup de boulot pour gagner un titre »

Le pivot français s'est confié sur son choix de rejoindre L.A. et sur ses ambitions avec les Clippers.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Ronny Turiaf : « Il y a beaucoup de boulot pour gagner un titre »
Champion NBA avec Miami la saison dernière, Ronny Turiaf s'est engagé cet été avec les Clippers. Dans un entretien accordé à L'Equipe, l'intérieur français a révélé pourquoi il avait décidé de rejoindre Los Angeles. Un choix motivé par des raisons familiales.
« J'ai eu une opportunité de rentrer à Los Angeles pour la dernière année scolaire de ma petite soeur  », explique-t-il. « La famille transcende le côté business des choses. J'ai senti un bon feeling quand les Clippers m'ont appelé. J'ai parlé avec l'entraîneur, avec Chris Paul, Jamal Crawford, Chauncey Billups, à plein de personnes qui font partie du club. J'ai été séduit. »
Et même s'il a signé chez le rival des Lakers, avec qui il a évolué pendant trois saisons, Turiaf ne s'attend pas pour autant à recevoir un accueil particulier de la part de ses anciens supporteurs.
« C'est le retour au bercail. Revenir à L.A. me tenait à coeur. Et voir l'engouement des gens, que ce soit du côté des Lakers ou des Clippers, m'a mis du baume au coeur. Je n'ai aucune remarque sur le fait d'avoir signé dans l'autre club de la ville. J'ai déjà joué contre les Lakers ces dernières années et cela ne va pas changer grand-chose. Cela va juste rendre le match un peu plus spécial. Ça reste du business et du sport. Mes relations amicales avec les gens et notamment avec les supporteurs vont au-delà de ce genre de petites peccadilles. »
Et s'il avait dû emporter dans ses valises une seule image du titre remporté avec Miami ?
« Celle du coach Spoelstra quand il nous a dit : "Soulever le trophée est la chose la plus facile à faire. Le plus dur, c'est ce que tu dois faire avant de le soulever." Ce sont ces phrases qui sont gravées dans ma tête. Fêter un titre, tout le monde peut le faire. Mais faire en sorte que chaque joueur fasse tous les sacrifices nécessaires pour arriver à cette finalité, pour moi, c'est ça le plus beau. »
Moribonds il y a quelques années, les Clips sont désormais parmi les favoris pour se qualifier pour les playoffs. Mais seront-ils candidats au titre ?
« Sur le papier, je dirai oui. Ça a l'air très joli. Mais après, il faut me laisser au moins un entraînement pour que je puisse sentir la "vibe" de l'équipe. Il ne faut pas se projeter trop vite car il y a du boulot à faire pour gagner un titre en NBA. Il faut que toutes les étoiles soient alignées de la bonne façon pour y arriver.»
Afficher les commentaires (16)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest