87 CLE
93 ORL
108 DET
101 IND
104 CHA
111 BKN
108 BOS
95 DEN
112 MIA
103 WAS
98 CHI
100 GSW
139 OKC
127 MIN
105 SAS
104 SAC
119 MIL
91 LAC
113 POR
136 LAL

Rookie Race Vol. 1 : Ja Morant part fort

BasketSessionPar BasketSession Publié

Tous les mois retrouvez notre point sur la course pour le titre de Rookie of the Yerar pour la saison 2019-2020. Voici le volume 1.

Voilà un mois tout pile que la saison NBA 2019-2020 a repris. Tout au long de l'année, on vous proposera de retrouver notre avis sur la course au titre de rookie de l'année. Qui succédera à Luka Doncic ? Voici un premier état des lieux, avec les joueurs qui ont plutôt bien débuté mais n'ont droit qu'à une mention honorable, puis les 5 rookies qui sont, selon nous, des candidats crédibles pour le RoY à l'heure qu'il est.

Mentions honorables

Tyler Herro (Miami Heat)

Ses stats : 14 points à 46% (40% à 3 points) en 29 minutes par match.

Il est fort possible que dans le volume 2 de notre Rookie Race, Tyler Herro remplace l'un de ses coéquipiers du Heat dans notre top 5 (voir quelques pages plus loin). Ses débuts sont tout à fait remarquables. En sortie de banc, l'ancien joueur de Kentucky fait des misères aux défenses adverses et a pour consigne principal de scorer autant que possible en faisant mal from downtown. Herro est déjà à 40% à 3 points et 14 points de moyenne, ce qui laisse présager de belles choses pour la suite. Niveau skills et esthétique du geste, pas facile de faire mieux dans cette cuvée 2019.

Coby White (Chicago Bulls)

Ses stats : 13.1 points à 36.1% en 25 minutes par match.

Il n'y a aucun tir qu'il n'aime pas celui-là ! Pour l'instant c'est très, très brouillon en termes d'adresse, mais White n'a pas froid aux yeux et s'est déjà montré capable de réussir des cartons à 3 points avec un certain style. Les artificiers étant a priori voués à avoir un large terrain d'expression dans le futur de cette NBA, il a bien raison de croquer dans la pomme comme il le fait.

Rui Hachimura (Washington Wizards)

Ses stats : 13.3 points, 5.7 rebonds à 50.4% en 27 minutes par match.

Le premier Japonais drafté dans l'histoire de la NBA est déjà un finisseur très fiable dès lors que le jeu ne s'étire pas. Pour être un vrai bon joueur NBA, il lui faudra montrer un peu plus d'audace à 3 points et un impact défensif supérieur. Il n'est pas encore dans la bonne équipe pour ça vu que les Wizards ont décidé de passer cette saison de transition en mode full attaque dans le sillage de Bradley Beal, mais ça viendra peut-être.

DeAndre Hunter (Atlanta Hawks)

Ses stats : 11.1 points, 4 rebonds à 40% en 30 minutes par match.

Le champion NCAA 2019 avec Virginia a du temps de jeu et des opportunités puisque Lloyd Pierce en a immédiatement fait un starter. L'activité est là, indéniablement et on entrevoit le potentiel défensif qui a fait de lui l'un des meilleurs spécialistes universitaires la saison dernière. Simplement, Hunter a une adresse encore vacillante et une irrégularité qui dessert une éventuelle candidature à la All-Rookie 1st Team pour le moment. Ce n'est que le premier mois et ses copies sont en amélioration. Il vient par exemple de sortir un gros double-double contre Milwaukee (27 points, 13 rebonds).

PJ Washington (Charlotte Hornets)

Ses stats : 12 points et 5.3 rebonds à 51% en 28 minutes.

Charlotte a bien mieux démarré que prévu et ça vaut aussi pour son rookie PJ Washington, drafté avec le 12e pick. En production pure ce n'est pas la folie, mais Washington shoote peu et très bien (51% en global, 48% à 3 points).

Les départs un peu trop tranquilles

Darius Garland (Cleveland Cavaliers), Jarrett Culver (Minnesota Timberwolves), Cam Reddish (Atlanta Hawks).

Lire la suite